FCG vs RM92 - Une demonstration de force

FCG vs RM92 - Une demonstration de force

Publié le 23/03/2014

Dans des conditions de jeu difficiles, grâce à leurs nerfs solides et la puissance des avants, les Racingmen remportent un beau succès (13-26) à Grenoble. Une victoire précieuse à une semaine du choc contre le Stade Français à Jean-Bouin. (Crédit Photo : Amandine Noel // Attitude Rugby)

 

 

 

Dès le coup d’envoi, sous une pluie battante et sur une pelouse détrempée, on savait que cela n’allait pas être un match pour les esthètes. Mais malgré une entame de match difficile, rapidement menés 10-3, Dimitri Szarzewski et ses hommes ont su se recentrer sur les fondamentaux. Plus organisés, plus puissants, en dominant la conquête et en déclenchant des séquences de jeu inexorables, les Racingmen ont mis les Grenoblois constamment sur le reculoir.

 

Aussi, les Ciel et Blanc quittent l’Isère avec une victoire inestimable, seulement la deuxième à l’extérieur cette saison, ce qui leur permet, avec 56 points au classement, de rester collés au « groupe de six », à seulement un point du Stade Toulousain (6e). « On avait une revanche à prendre par rapport au match aller, rappelait Dimitri Szarzewski à la fin du match. On ne va pas s’emballer, mais ce soir je suis fier de mes joueurs. »

 

 

Les Grenoblois avaient pourtant réussi un début de match parfait, marquant un premier essai, suite à un groupé-pénétrant d’une trentaine de mètres, après seulement cinq minutes de jeu. Maxime Machenaud, poursuivant sa belle réussite au jeu au pied entamée avec le XV de France, ouvrait le score pour les Franciliens huit minutes plus tard (7-3), mais une obstruction involontaire de Jacques Cronje offrait au buteur grenoblois James Hart trois points supplémentaires.

 

Menés 10-3, jouant face au vent,  après un premier quart d’heure brouillon, les Ciel et Blanc s’en remettaient logiquement à la puissance des avants, et commençaient à prendre l’ascendant dans le combat.

 

En mêlée fermée, à plusieurs reprises la mêlée francilienne récupérait le ballon sur introduction adverse. Tandis qu’en touche, avec une belle moisson dont au moins quatre ballons pris sur lancer adverse, le deuxième ligne sud-africain Juandre Kruger ne cessait de montrer pourquoi il est considéré le meilleur preneur de balle du Top 14.

 

Si l’arbitre refusait un essai à Benjamin Lapeyre à la 20e minute, pour un en-avant évident, trois minutes plus tard Jamie Roberts finissait par concrétiser un gros temps fort, marquant un essai sur une belle croisée de Juan Martin Hernandez. 10-10 après la transformation de Machenaud, puis 10-16 à la pause, suite à un drop de l’ouvreur argentin et un deuxième but de Machenaud.

 

Peu après la reprise,  lorsque Hernandez doublait la mise avec son deuxième drop (10-19), le break était fait. Un nouveau but de Hart permettait aux Grenoblois de réduire momentanément l’écart,  mais à la 67e minute, Marc Andreu portait le coup de grâce, marquant un essai suite à une grosse poussée des avants en mêlée et un départ de Machenaud dans le fermé. « C’est vrai, on a eu un début de match difficile, analysait Maxime à la sortie du terrain. Mais on n’a pas paniqué. C’est bon signe car pour aller jusqu’à la fin de ce championnat, il va falloir avoir des nerfs solides ! »      


 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 24/03/2014 par tchincha
De l'énergie, du courage, de l'envie, du gnac.....avec ça on peut aller trés loin. Les Poulbots du métro avec le Racing-métro. Allez Racing-métro.
Le 24/03/2014 par tchincha
De l'énergie, du courage, de l'envie, du gnac.....avec ça on peut aller trés loin. Les Poulbots du métro avec le Racing-métro. Allez Racing-métro.
Le 23/03/2014 par Cieletblanc
Enfin des joueurs qui tiennent leur rang. Bravo pour cette victoire contre Grenoble qui avait besoin de se relancer après plusieurs échecs, et qui est toujours une équipe très dangereuse à domicile (voire à Colombes... :(( ). Enorme boulot des avants (Kruger !) qui ont permis de pourvoyer en bonnes munitions nos arrières. Et avec grand plaisir le retour d'El Mago, qui sans oublier la qualité de son organisation du jeu hier, me ravit en utilisant l'arme du drop, que je désespérais de voir utilisé depuis le début de l'année. Cette arme, qui fait peser le risque sur la défense adverse, et l'oblige donc à se mettre en situation de faute ou de déséquilibre de défense pour y parer est doublement bénéfique, (points marqués, et déstabilisation de la défense). Donc à intégrer pour les durs matchs à venir, où chaque point va compter, sans en abuser. Clin d'œil au passage à J.Wisniewski qui utilisait à merveille à une époque (2010-2011...) cette technique. Je serai de tout cœur avec vous dans les tribunes de Jean Bouin samedi. Cordialement.
Le 23/03/2014 par Mac Heusdress
Mon cher olive, je te rappelle la définition du mot fair-play: anglicisme de "fair" qui veut dire propre, régulier et play soit jeu. Si tu trouve que le 11 de Grenoble a eu un jeu propre et régulier sur Adrien Planté et que l'autre (je n'ose même plus prononcer son nom) a eu une sanction propre et régulière , moi pas. Il faut être fair-play , d'accord, mais il faut aussi crier à l'injustice, sinon on se laisse marcher sur les pieds. Le fair-play ne doit pas ainsi fonctionner que dans un sens, il est valable pour tous : les 2 équipes et les arbitres, sans cela il ne vaut rien. allez racing!
Le 23/03/2014 par Olive
Critiquer l'arbitre,ça n'est pas digne du Racing!Soyons fair-play dans toutes les circonstances:l'incident de Clermont il y a quatre ans ne doit pas poursuivre Berdos pendant toute sa carrière!...
Le 23/03/2014 par Rame2
Bravo et merci à tous. Belle victoire, de l'engagement, du combat.....JM Hernandez revient, il a été très bon, bravo. Gardez le couteau entre les dents pour aller infliger une défaite au stade français samedi prochain. Et...on sera là.
Le 23/03/2014 par cricri60
BRAVO,au ciel est blanc pour cette belle victoire, c etait pas evident car le FCG etait costaud, c est une belle rècompense aussi pour les supporters qui on fait le dèplacement en car .et a samedi pour le derby RACING METRO ALLEZ ALLEZ ALLEZ.... A J OUBLIER Mr BERDOS REVOYER LA VIDEO OU ALLEZ ARBITER EN PRO D2
Le 23/03/2014 par franckynho
Belle victoire obtenue dans le douleur et félicitation aux joueurs. Le FCG a été étouffé pendant 50 min par le racing. Les ciels et blancs avaient perdu le match aller sur pénalité à cause de la mêlée. La tendance s'est inversée et la conquête était ce soir alto-séquanaise. Cette victoire permets entretenir le rêve pour le derby. On sera nombreux à Jean Bouin....
Le 23/03/2014 par Mac Heusdres
Bravo les gars! Du bon boulot! par contre Max est un bon demi de mêlée mais s'il pouvait arrêter ses coup de pied par dessus les rucks, ce serait pas mal : y a un ouvreur pour dégager. D'autre part, Berdos l'anti-parisien est un malhonnête et doit absolument arrêter d'arbitrer le racing : Caminatti (qui devrait se mettre au foot pour sa comédie et pour sa nullité au rugby)n'était venu que dans l'intention de dézinguer Adrien : ça devait être rouge. L'arrière Ecossais avait été viré la semaine dernière pour un geste similaire par un arbitre...français. En tous les cas félicitation! on continue et on lâche rien! allez racing!!!

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 27 septembre 18H30

VS
Infos Billetterie
 
 
 
 
Playlist du mois