MUN v RM 92 - Avec honneur

MUN v RM 92 - Avec honneur

Publié le 19/01/2013

Un rêve, celui d'un quart de finale de HCup, s'est évanoui. Malgré une folie et une élégance du jeu retrouvée samedi à La Beaujoire, le Racing est reparti de Nantes avec de gros regrets (37-28). Pour ne pas revivre ça et peut-être marquer une page de l'histoire du club, les Ciel et Blanc défient ce dimanche (13h45), l'armée rouge du Munster dans son chaudron de Thomond Park pour la toute première fois. (Crédit Photo : Julien Poupart // Attitude Rugby).

 

Limerick, 90 000 habitants, un château, une cathédrale, de nombreux musées et surtout un stade de rugby, le Thomond Park. Un temple de 25 000 places qui à chaque rencontre du Munster se mue en un chaudron rouge sang. « La foule va offrir au Racing un accueil dans la pure tradition de Thomond Park ! », a déjà déclaré Ian Keatley, le jeune demi d'ouverture irlandais en l'absence de Ronan O'Gara. Pour une première visite à Limerick, les Racingmen sont donc prévenus, les joueurs du Munster les attendent de pied ferme. Parce que c'est la revanche du match d'ouverture perdu face au Racing au Stade de France (22-17) mais surtout parce que les Irlandais jouent leur qualification en quart de finale sur cette rencontre. Deuxième avec quinze points, le Munster a encore une chance de se qualifier en temps que meilleur second s'il gagne dimanche et avec le bonus. Pour les Ciel et Blanc, la motivation est toute autre.

 

 

«Psychologiquement, on est tous prêt»

 

 

Troisièmes avec douze points, le Racing est à 99% éliminé de la compétition européenne après sa défaite à Nantes. Une situation qui est loin de condamner les ambitions de Gonzalo Quesada avant ce déplacement en Irlande. «Pour nous, c'est un match très important autant dans la victoire que dans la manière. Cela dépendra du sens que veut donner ce groupe de joueurs revanchards à leur match pour garder la dynamique» confie l'entraîneur Ciel et Blanc. Un match de la continuité plus qu'un match du rachat donc qui est aussi l'occasion pour faire tourner l'effectif. «Je sais qu'aussi bien au talon, qu'au centre, on a des mecs au niveau pour tourner» souligne Gonzalo Quesada. L'opportunité pour certains joueurs en manque de temps de jeu de débuter la rencontre. « On est tous déçus de ne pas jouer un 8e au Munster du coup, le groupe va tourner et des joueurs vont pouvoir se montrer" explique Mathieu Bélie. Le demi de mêlée Ciel et Blanc conscient de ce qui attend son équipe dimanche à Limerick, ne doute pas une seconde de la motivation des siens. «Le Munster, c'est une référence, une équipe soutenue par la nation à chaque match. C'est incomparable à ce que l'on connait en France. On n'a aucun intérêt à aller passer pour des guignols là-bas. Psychologiquement, on est tous prêts." confie-t-il.

 

Malgré la neige qui s'est abattu sur Le Plessis-Robinson cette semaine, la préparation a été appliquée. «On n'a même pas eu besoin de parler aux joueurs de l'atmosphère qui va les attendre à Limerick» révèle Gonzalo Quesada. Maintenant, réponse sur le terrain dimanche à partir de 13h45. Un mercure à zéro degré, un ciel chargé et de probables chutes de neige sont prévus dimanche après-midi à Limerick. Espérons que le déluge soit plus celui de chants, de jeu et d'essais Ciel et Blanc.

 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 04 octobre 18H30

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois