actuImage.php

Mention ouf

Mention ouf

Publié le 22/10/2010

Le Racing Metro 92 s’est imposé face à l’Aviron Bayonnais 15 à 9 au stade Yves du Manoir en ouverture de la 10ème journée de Top 14. Mais si la victoire aura été au rendez-vous, la manière moins, tout au long d’un match âpre marqué par trop de maladresses de part et d’autre. Reste toutefois qu’avec ces quatre points récoltés, le Racing s’assure de rester leader du championnat une semaine de plus.

Par ces temps de grève, il est des Franciliens qui ont apprécié le service minimum. On doute que cette notion, appliqué à la performance des Racingmen ce soir, le soit autant par Pierre Berbizier. Une nouvelle fois assis en tribune pour cause de suspension, le manager des Ciel et Blanc n’aura eu de cesse de martyriser la tablette située devant lui, de frustration. Car ses joueurs, pourtant empreints de bonne intention et reboostés par leur succès face à Clermont la semaine dernière en HCup, auront eu toutes les peines du monde à se défaire de leur coriace visiteur basque. Les raisons sont multiples.


Tout d’abord – rendons à César ce qui est à César – les Bayonnais eux-mêmes auront énormément contrarié leur hôte. Porté par la clairvoyance de leur ouvreur Benjamin Boyet, les Basques ont de plus fait étalage d’une énorme détermination pour empêcher les Racingmen de développer son jeu. Ils récolteront au final un point de bonus défensif pour les récompenser de leurs efforts.


Le Racing n’était lui non plus pas avare d’efforts pour tenter de forcer le verrou bayonnais. Cherchant constamment à déstabiliser son adversaire, il fit montre, peut-être pas de réalisme, mais de la volonté qu’on lui connaît de ne jamais rien lâcher. Infranchissables en défense, agressifs dans les rucks, animés de l’envie de gagner centimètre après centimètre, les Racingmen ne pêchèrent finalement que dans le réalisme.


Il fallut d’ailleurs – fait exceptionnel – que Jonathan Wisniewski, en manque de réussite, laisse sa place de buteur au tout juste entré Mirco Bergamasco pour que le Racing sécurise finalement une victoire ardemment attendu par les 10 095 spectateurs présents et méritée.


L’ailier italien convertit ainsi deux pénalités (69’, 75’), faisant passer le score de 9-9 à 15-9, détendant les nerfs des fans ciel et blanc, rudement mis à l’épreuve. Quoique. Lorsqu’à la dernière minute de la rencontre, l’Aviron bénéficia d’une mêlée à 5m de la ligne du Racing, un frisson parcourut les vieilles poutres d’Yves du Manoir. La défense rageuse de Sébastien Chabal permit, heureusement, de préserver ce précieux succès.


Alors, si la manière n’aura pas été, cette fois, au rendez-vous, s’il faudra sans doute monter le niveau d’un cran pour résister aux assauts de Perpignan dans une semaine, le Racing aura montré suffisamment de caractère pour lutter et préserver à la fois ce résultat et une invincibilité à domicile qui court depuis le 3 janvier. Ce n’est pas rien et cela suffit certainement au bonheur des supporters ciel et blanc. 

Notez cet article

 

Vidéos relatives à ce match

Actualités relatives à ce match

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 27/10/2010 par mordor
les jeunes de l us metro et racing n etaient pas representer lors de la parade des jeunes joueurs des clubs de la région avant le match SF-RCT , et je sais pourquoi . ils etaient trop moche , il aurait fallu qu ils defilent avec une cagoule , et ça c est pas possible , ça tiens trop chaud .
Le 25/10/2010 par Polo
C'est vrai que la copie rendue ne faisait pas envie, mais le manque de réussite au pied ne pardonne plus au niveau du TOP 14, heureusement que Mirco enquille ! Il faut savoir se reposer sur les collègues quand ça ne passe pas. C'est ce qu'ont fait les jaunards l'année dernière en suppléant James par un Parra en or, et ça leur a réussi ! Si on arrive à gagner sans parvenir à créer du jeu, c'est toutefois la marque d'une grande équipe, solide et appliquée, qui montre bien qu'elle ira loin cette année. Par contre, il serait bon que tous les cadres laissés au repos reprennent vite du service. On nous parle de blessures minimes pour Hernandez, Fall ou Steyn, mais qu'en est-il réellement ? Comment se fait-il qu'Hernandez ne soit toujours pas de retour ? Elle est peut-être là la petite étincelle qui manque au Racing pour rendre le jeu flamboyant ! Allez Racing, vendez-nous du rêve !
Le 24/10/2010 par fansebas
il a fallut un chabal terrifiant pour sauver les meubles a la derniere minute
Le 24/10/2010 par doofy1406
Dur dur mais heureusement que quelques cadres ont sorti un gros match. Je pense à Bobo, Chabal, Qovu et Vulivuli. Dommage que notre Jonathan n'ait pas été au mieux. Aller on se reprend Jonathan, ça ira mieux contre Perpignan. Aller Racing!!!
Le 23/10/2010 par Régalade
Quelqu'un peut-il me dire pourquoi les jeunes de l'US Métro et du Racing-Club de France n'étaient pas représentés lors de la parade des jeunes joueurs des clubs de la région avant le match SF-RCT ? Guazzini interdit-il le "ciel et blanc" de stade de France ? Tant mieux... Cela donnera encore plus de sel si nos pros arrivent en finalke du Brennus !
Le 23/10/2010 par Serval
Si je confirme, c'est bien 15à9. Alalalalala Jonathan....quel match pourri pour lui!!!! Il nous a pas manqué grand chose pour que ce match soit largement remporté. Si à la mi temps il y a 15 voire 21 à 6, y'a pas photo... Il faudra se retrousser les manches et continuer de bosser parce que Perpignan n'est absolument pas Bayonne sans vouloir leur manquer de respect...
Le 23/10/2010 par jeanced
Bobo a été très très bon surtout, et a perforé sans cesse.....
Le 23/10/2010 par mordor
n oublions pas un arbitre aux paquerettes , match serieux appliquer du racing , peu de fautes , et putain de bordel de merde vous avez encore oublier de parler du petit loree, capitaine de surcroit, qui a jouer tout le match et qui montrer de belles capacitees de meneur de jeu . mais bon peut etre etes vous atteint de cécité , dans ce cas veuillez m excuser .
Le 23/10/2010 par Lapounet
ce n'est pas plutôt 15 à 9 le score ?

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

dimanche 26 octobre 18H15

VS
Infos Billetterie
 
 
 
Playlist du mois