actuImage.php

RM 92 v London Irish - La série noire continue

RM 92 v London Irish - La série noire continue

Publié le 10/12/2011

Le Racing Metro 92 s'est incliné à domicile face aux London Irish ce samedi lors de la troisième journée de HCup (14-34), au bout d'une deuxième mi-temps cauchemardesque conclue sur 24 points encaissés. Les Anglais glanent au passage le bonus offensif. Le Racing, lui, signe sa troisième défaite dans la compétition; la sixième d'affilée en comptant la saison dernière. La saison européenne des Racingmen est désormais officiellement terminée.

 

L'espoir de qualification était infime. Il est désormais inexistant. En perdant un match qu'il avait pourtant en mains - 14-3 après 20 minutes - le Racing a tiré un trait sur sa saison européenne et embrumé un peu plus les esprits.

 

Il était en effet évident, compte tenu des conditions nécessaires pour se qualifier, que le Racing comptait sur cette double confrontation contre les London Irish pour préparer la réception d'Agen en Top 14 dans quinze jours. Un match plus que capital.

 

Or, à la lecture du scénario de la rencontre, Pierre Berbizier pourra retenir vingt premières minutes de bonne facture, mais regrettera forcément la suite. Soixante minutes pour un cinglant 31-0 encaissé et des erreurs payées cash à un niveau où il ne faut justement pas en faire.

 

Pourtant, on se répète, le Racing avait bien débuté. Une pénalité de Gaëtan Germain presque dès le coup d'envoi (3'), puis une autre (18'), une conquête souveraine en mêlée et en touche et un bel essai conclu par Sireli Bobo (19'). Au départ, un magistral coup de pied par dessus de Jonathan Wisniewski - rentré à la place de Juan Martin Hernandez touché à la hanche - une réception parfaite de l'ailier fidjien, une-deux à l'intérieur avec Josh Matavesi, et course léthale dans l'en-but. Du beau travail (19', 14-3).

 

On pensait alors les Ciel et Blanc bien lancés dans leur opération rédemption après la grosse déconvenue du weekend dernier face au Stade Français (29-3). Que nenni. Nullement découragés par leur retard au score, les London Irish gardaient confiance dans leur plan de jeu: jouer, jouer et... jouer.

 

Ainsi, alors que Joe Ansbro avait déjà vu son essai refusé de justesse après arbitrage vidéo (14'), Jonathan Spratt, lui, ne laissait pas de place au doute en concluant parfaitement un mouvement à plusieurs temps des siens dans les 22 mètres franciliens (25', 14-10). Le début du cauchemar.

 

Car, si l'on ne peut reprocher aux franciliens de ne pas s'y être filés ; eux qui donnèrent toute leur énergie à tenter de renverser la tendance, il faut reconnaître que les Anglais, une fois leur emprise posée sur la rencontre, ne lâchèrent jamais.

 

Et les quatre points de débours accusés au repos ne tinrent pas longtemps. En trois minutes, le Racing basculait en enfer. Deux essais comme autant de coups de poignards sanctionnaient ainsi des erreurs des coéquipiers de Lionel Nallet. Ansbro et Adam Thompstone étaient ainsi tout heureux de plonger en terre promise et d'enfoncer leurs hôtes dans leurs doutes (54', 57').

 

Mené, balloté, le Racing s'efforçait alors de réagir. Venus camper dans les 22 adverses aux alentours de l'heure de jeu, Mathieu Lorée et les siens passaient plusieurs fois tout près de planter l'essai de l'espoir. Mais ces cinq minutes passées en terrain ennemi ne débouchaient sur rien, et le Racing voyait s'envoler ses rêves de retour. Pire, Thompstone signait un doublé sur interception à quelques minutes du terme, offrant le bonus offensif aux Anglais (74', 14-34).

 

Une nouvelle fois dominés dans une compétition qui était pourtant un de leurs objectifs, il reste dorénavant aux Racingmen trois matchs pour sauver l'honneur, à commencer par le match retour à Londres la semaine prochaine. La dernière répétition avant la réception d'Agen en Top 14, la seule compétition qu'il leur reste désormais.

 

FEUILLE DE MATCH

 

RACING METRO 92 v LONDON IRISH

HCUP - Poule 2 - 3ème journée - Stade Yves du Manoir (Colombes) -  spectateurs -  Arbitre: M. Owens (GAL)

 

Les équipes:

 

Racing Metro 92: Germain - Bobo, Vakatawa, Matavesi, Imhoff - Hernandez (Wisniewski, 15'-30') (Wisniewski, 40'), Lorée (Descons, 70') - Le Roux (Chabal, 46'), Cronje, Battut (Leo'o, 70') - Qovu (Van der Merwe, 46'), Nallet (cap) - Orlandi (Coetzee, 70'), Bianchin (Arganese, 66'), Brugnaut (Ben Arous, 59').

Entraîneurs: Pierre Berbizier, Philippe Berbizier, Gonzalo Quesada.

 

London Irish: Armitage - Ojo, Ansbro, Spratt, Thompstone - Dowden (Jarvis, 15'), Allinson (Hodgson, 78') - Trevinarus (Casey, 70'), Halaufia (Gibson, 30'), Danaher - Garvey, Evans - Ion (Rautenbach, 70'), Paice (Blaney, 78'), Dermody (cap) (Lahiff, 66').
Entraîneurs: T. Booth

 

Evolution du score: 3-0, 3-3, 6-3, 11-3, 14-3, 14-8, 14-10 - MT - 14-13, 14-18, 14-20, 14-25, 14-27, 14-32, 14-34 - FM

 

Les points:

 

RM 92

Essai: Bobo (19')

Transformation: /

Pénalités: Germain (3', 18'),

Drop: Wisniewski (23')

 

LONDON IRISH

Essais: Spratt (25'), Ansbro (54'), Thompstone (57', 74'),

Transformations: Jarvis (54', 57', 74')

Pénalités: Armitage (14'), Jarvis (25', 43')

Drop: /

 

Les cartons:

 

RM 92

Jaune: /

Rouge: /

 

LONDON IRISH

Jaune: Spratt (78')

Rouge: /

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 13/12/2011 par ANDRE
@PTITLOUIS.Pas d'emballement, je n'ai simplement que voulu citer l'auteur d'une citation particulièrement adaptée aux envois que j'ai pu lire. Par ailleurs, cet auteur ne m'est pas non plus sympathique. Par contre, je partage certaines de tes assertions. A se voir à la Bodéga?
Le 12/12/2011 par Flag C&B92
C'est compréhensible de donner dans l'affectif quand on parle du Racing, Les débats enflammés que l'on trouve sur le site donne la mesure de l'intérêt que peut susciter ce club. Mais il faut tout de même bien prendre en compte qu'il y a eu un tournant, et que désormais, le RM92 a les dents très longues et est très impatient (trop à mon goût, voir mes commentaires d'avant). Du coup, il y a un besoin de résultats rapides pour remplir le futur stade. C'est Mannix qui a payé le premier le début de saison mi-figue-mi-raisin. Il est évident que, si d'ici 2 ou trois matchs, les victoires (avec la manière) ne reviennent pas, il va y avoir encore du changement. Parce que nous sommes dans le rugby pro, et que certaines valeurs partent avec l'arrivée de l'argent. Il faut l'accepter. Je souhaite vraiment que le Racing retrouve sa place au sommet, mais parfois, j'ai peur que le soufflet retombe très vite.
Le 12/12/2011 par Reg'
PB n'est pas le problème. Cette équipe a un déficit d'envie de GRinta comme on dit enEspagne !
Le 12/12/2011 par ptitlouis
ANDRE tu parles de TALLEYRAND dans ton post, fait attention quand même , il a fui la France pendant la terreur post révolution de 1789 pour allez en Angleterre , une fuite à la LOUIS XV /(Varennes) , comparaison douteuse et je te la laisse sans en prendre ne serais que 1 gramme .....!!!!! j'aime pas trop les fuyards , ils n'ont pas beaucoup de mérite a etre vivant par la suite......... ce qui est son cas !!!!.ça me fait pense aux généraux pendant la 1ere guerre mondiale qui ont envoyés des gens "ouvriers ,paysans" (soldats) ds une mort certaine.Les mutins ont mit 84 ans avant d'etre reconnu, pauvre france....Robespierre et Danton ont fini sur l'échaffaud je crois , mais je prefere, la revolution fait parti de notre histoire , un passage obligé. Berbizier est un général , il n'est pas à plaindre ,quoiqu'il arrive , il a toujours les meilleures cartes .
Le 12/12/2011 par paceload
Lent Pêcheur 2 TOURNAY en Rond :::: tu décroches la timbale d'or ou une bourriche au choix .Tu as vu quellle effectif a sous la main Pierre berbizier ???? en prod2 ,c'etait pareil avec un autre entraineur il y aurait eu la même montée!!!! Niveau du jeu le RACING régresse , il fait virer Mannix , alors que c'est lui qui aurait du sauter....je crois qu'il faut etre honnète ne serais qu'un minimum. qu'a gagner berbizier ?????je ne le plein pas , il y a des gens sur cette terre qui sont à plaindre , pas lui. S'il reste en poste , tant mieux pour lui , il n'a pas d'humain chez lui , rien .c'est triste comme son équipe qui s'eteint petit à petit....
Le 12/12/2011 par cricri60
j ai lu la plupart de vos commentaires ,alors oui encore une defaite a domicile qui fait mal,alors oui ce n est pas le racing des deux dernieres saisons, et c est de la faute a qui ?et il faut virer qui? STOP , il ne reste plus que le top 14 au racing pour se refaire ,et revenir dans les 5 du classement , alors la meilleur des reponses pour les joueurs et le club c est que les supporters soient derrieres eux a ydm contre agen le 23. ALLEZ RACING .............
Le 12/12/2011 par Flag C&B92
Mais tout est parti du fait que Mannix a été viré ! En plein milieu de la saison, et sans raison apparente (vu des supporters). A partir de là, vu que les résultats ne suivent plus du tout (2 très grosses défaites), il est difficile se dire que l’on va dans la bonne direction. De toute façon, nous, supporters, n’avons pas d’action possible autre que soutenir les joueurs au stade. Maintenant, je pense qu’il est légitime d’exprimer son mécontentement, et le premier en ligne de mire, c’est Berbizier. Il a eu des résultats, soit, mais le budget était là aussi ! Alors on peut se dire OK, attendons, on verra bien, tout va rentrer dans l’ordre. En attendant, un des deux objectifs n’est pas atteint : le ¼ de H cup, qui était pourtant largement plus jouable que celle de l’an passé… et où on va finir avec encore moins de points ! Reste le deuxième objectif : finir dans les 6 premiers. A ce jour, on est septième, et on reçoit Agen qui est devant le Racing. Je n’ose pas imaginer l’effet d’une défaite, Bien sûr, on peut se dire "tant pis", RDV l'année prochaine ! Mais vu l'ambition affichée du club, cela ne me semble pas compatible.
Le 12/12/2011 par Lent Pêcheur 2 TOURNAY en Rond
Pauvre Pierre ! Celà fait extrèmement mal au coeur , aux yeux et aux oreilles ,de lire et d'entendre des gens qui n'auront jamais ton palmarès , qui croient pouvoir s'autoriser à penser qu'ils connaissent quelque chose à ce jeu ! C'est bien toi qui les a sortis de l'ornière et fait monter en PRO D2 ... C'est aux joueurs de mouiller le maillot et de cesser d'avoir des états d'âme de filletttes . Dans mon Aveyron , on dit qu'un maquignon peut toujours mettre un piment dans le derrière d'une carne pour s'en débarrasser au mieux à la foire , une fois la vente faite et le crottin évacué , la carne redevient une rosse ! Vous pouvez toujours transformer en mannequins vedettes des gens qui n'ont jamais fait l'école de Rugby et ne satisfont jamais au collectif , vous n'en ferez jamais de bons joueurs ! Messieurs , vous faites honte à l'esprit de l'US-METRO et vous n'êtes que le reflet de cette société lénifiante où l'on conforte depuis la maternelle (pour ne pas dire la maternité...) les minables que l'on porte aux nues en les déïfiants sur l'autel du mercantilisme .C'est le propre de l'adolescent que de toujours rejeter la faute sur quelqu'un d'autre et ne jamais accepter sa part de responsabilité .Comme disait ce bon vieux Sacha GUITRY ; "les critiques , c'est comme les eunuques: ça sait comment il faut faire mais ça sait pas le faire " ! Alors , Pierre Berbizier, Thomas et Marc LIEVREMONT , Christpophe DEYLAU et tant d'autres et Philipe Saint André dans quatre ans , sachez qu'au moins VOUS , VOUS NOUS AVEZ REGALE sur les terrains sans vous répandre comme des femmelettes ! (Je précise que je suis une femme , ancien demi de mêlée , fille de talonneur )
Le 12/12/2011 par Lent Pêcheur 2 TOURNAY en Rond
Pauvre Pierre ! Celà fait extrèmement mal au coeur , aux yeux et aux oreilles ,de lire et d'entendre des gens qui n'auront jamais ton palmarès , qui croient pouvoir s'autoriser à penser qu'ils connaissent quelque chose à ce jeu ! C'est bien toi qui les a sortis de l'ornière et fait monter en PRO D2 ... C'est aux joueurs de mouiller le maillot et de cesser d'avoir des états d'âme de filletttes . Dans mon Aveyron , on dit qu'un maquignon peut toujours mettre un piment dans le derrière d'une carne pour s'en débarrasser au mieux à la foire , une fois la vente faite et le crottin évacué , la carne redevient une rosse ! Vous pouvez toujours transformer en mannequins vedettes des gens qui n'ont jamais fait l'école de Rugby et ne satisfont jamais au collectif , vous n'en ferez jamais de bons joueurs ! Messieurs , vous faites honte à l'esprit de l'US-METRO et vous n'êtes que le reflet de cette société lénifiante où l'on conforte depuis la maternelle (pour ne pas dire la maternité...) les minables que l'on porte aux nues en les déïfiants sur l'autel du mercantilisme .C'est le propre de l'adolescent que de toujours rejeter la faute sur quelqu'un d'autre et ne jamais accepter sa part de responsabilité .Comme disait ce bon vieux Sacha GUITRY ; "les critiques , c'est comme les eunuques: ça sait comment il faut faire mais ça sait pas le faire " ! Alors , Pierre Berbizier, Thomas et Marc LIEVREMONT , Christpophe DEYLAU et tant d'autres et Philipe Saint André dans quatre ans , sachez qu'au moins VOUS , VOUS NOUS AVEZ REGALE sur les terrains sans vous répandre comme des femmelettes ! (Je précise que je suis une femme , ancien demi de mêlée , fille de talonneur )
Le 12/12/2011 par Lent Pêcheur 2 TOURNAY en Rond
Pauvre Pierre ! Celà fait extrèmement mal au coeur , aux yeux et aux oreilles ,de lire et d'entendre des gens qui n'auront jamais ton palmarès , qui croient pouvoir s'autoriser à penser qu'ils connaissent quelque chose à ce jeu ! C'est bien toi qui les a sortis de l'ornière et fait monter en PRO D2 ... C'est aux joueurs de mouiller le maillot et de cesser d'avoir des états d'âme de filletttes . Dans mon Aveyron , on dit qu'un maquignon peut toujours mettre un piment dans le derrière d'une carne pour s'en débarrasser au mieux à la foire , une fois la vente faite et le crottin évacué , la carne redevient une rosse ! Vous pouvez toujours transformer en mannequins vedettes des gens qui n'ont jamais fait l'école de Rugby et ne satisfont jamais au collectif , vous n'en ferez jamais de bons joueurs ! Messieurs , vous faites honte à l'esprit de l'US-METRO et vous n'êtes que le reflet de cette société lénifiante où l'on conforte depuis la maternelle (pour ne pas dire la maternité...) les minables que l'on porte aux nues en les déïfiants sur l'autel du mercantilisme .C'est le propre de l'adolescent que de toujours rejeter la faute sur quelqu'un d'autre et ne jamais accepter sa part de responsabilité .Comme disait ce bon vieux Sacha GUITRY ; "les critiques , c'est comme les eunuques: ça sait comment il faut faire mais ça sait pas le faire " ! Alors , Pierre Berbizier, Thomas et Marc LIEVREMONT , Christpophe DEYLAU et tant d'autres et Philipe Saint André dans quatre ans , sachez qu'au moins VOUS , VOUS NOUS AVEZ REGALE sur les terrains sans vous répandre comme des femmelettes ! (Je précise que je suis une femme , ancien demi de mêlée , fille de talonneur )

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

dimanche 26 octobre 18H15

VS
Infos Billetterie
 
 
 
Playlist du mois