RM 92 v ST - Le Racing perd son trophée

RM 92 v ST - Le Racing perd son trophée

Publié le 28/01/2012

Le Racing Metro 92 s'est incliné au Stade de France face au Stade Toulousain (13-19) lors de la 16ème journée de Top 14, perdant du même coup le Trophée de Coubertin que les Ciel et Blanc avaient remporté l'année dernière. Avec cette défaite, les Ciel et Blanc font une bien mauvaise affaire et se devront de se relancer sur la pelouse de Clermont dans quinze jours.


Ils étaient pourtant revenus de loin, les Ciel et Blanc. Ils étaient parus alors en mesure de remporter ce match face à la meilleure équipe française, le Stade Toulousain. Et puis patatras. Sur une incursion toulousaine dans les 22m franciliens, un lancer en touche pas droit, les hommes de Guy Novès gagnaient une mêlée à cinq mètres de la ligne francilienne.

 

A peine entré en jeu à la place de Shaun Sowerby, le jeune Gillian Galan relevait le ballon et plongeait dans l'en-but pour offrir aux siens la victoire et le Trophée de Coubertin, ne laissant aux Racingmen que leurs yeux pour pleurer (77', 13-19).
 

Pourtant, si le premier acte avait été difficile, la suite avait laissé espérer le plus beau. A la pause, au bout de quarante minutes poussives des deux côtés (30 ballons perdus de part et d'autre), le Racing était mené 6-0 sur deux pénalités inscrites par Lionel Beauxis et rien n'avait vraiment fonctionné.

 

Le staff décidait alors de changer ses plans, Mathieu Lorée rentrant à la mêlée, Sebastien Descons glissant à l'ouverture, Fabrice Estebanez et François Steyn se retrouvant au centre et Henry Chavancy à l'aile. Devant, les entrées d'Andrea Lo Cicero et Jone Qovu devaient apporter leur puissance.

 

Pari gagné. Du moins pendant 30 minutes. Puisque les Ciel et Blanc, visiblement fâchés par leur première mi-temps ratée, se jetaient à l'attaque. Descons commençait par réduire l'écart sur pénalité (43', 3-9), et si Steyn, peu en réussite, ratait deux nouvelles pénalités de loin (3 au total), cela ne semblait pas atteindre le moral des coéquipiers de captain Antoine Battut.

 

Ainsi, alors que la mêlée francilienne avait repris le dessus sur son adversaire, un ballon gagné sur introduction adverse envoyait Sireli Bobo chasser un coup de pied à suivre de Lorée. Timoci Matanavou sauvait en catastrophe, mais sur la touche qui suivait les avants du Racing pilonnaient la ligne d'en-but et Lo Cicero s'affalait dans l'en-but (52', 9-10).

 

Passé devant pour la première fois de la rencontre, le Racing ne parvenait pas à enfoncer le clou. C'est peut-être là que se situe sa faiblesse. Car les Toulousains, nullement découragés par ce retournement de situation, repartaient de l'avant sous l'impulsion de Luke McAlister, entré en jeu à l'heure de jeu.

 

Le Néo-Zélandais redonnait ainsi l'avantage aux siens d'une pénalité de loin (65', 10-12) et, si Descons lui répondait dans la foulée (67', 12-13), le momentum basculait petit à petit côté toulousain pour la fin que l'on sait.

 

De nouveau battus, voilà en tout cas les Racingmen dans une position délicate. Septièmes au classement à deux points du sixième, le Stade Français, alors que se profile un déplacement dans quinze jours au Marcel-Michelin, forteresse clermontoise imprenable, les Racingmen vont devoir lutter jusqu'au bout s'ils veulent accrocher leur billet pour les barrages. Rien n'est perdu malgré cette défaite dommageable, mais l'urgence, résumé par Sebastien Chabal en conférence de presse cette semaine, est plus que jamais d'actualité: "Maintenant, il faut gagner".

 

FEUILLE DE MATCH

 

RACING METRO 92 v STADE TOULOUSAIN

Top 14 - 16ème journée - Trophée de Coubertin, match retour - Stade de France - 54 395 spectateurs -  Arbitre: M. Poite.

 

Les équipes:

 

Racing Metro 92: Imhoff (Matavesi, 33') - Vakatawa (Lorée, 41'), Chavancy, Stey, Bobo - Estebanez (o); Descons (m) - Battut (cap) (Chabal, 56'), Cronje, Leo'o - Nallet, Ghezal (Qovu, 40') - Sa (Orlandi, 63'), Noirot (Arganese, 74'), Tuugahala (Lo Cicero, 41').
Entraîneurs: Pierre Berbizier, Philippe Berbizier, Gonzalo Quesada.

 

Stade Toulousain: Poitrenaud - Matanavou, Fritz, Jauzion, Donguy - Beauxis (o) (McAlister, 55'), Doussain (m) (Burgess, 63') - Nicolas, Sowerby (Galan, 75'), Bouilhou (cap)  (Nyanga, 53') - Albacete, Lamboley (Maestri, 53') - Johnston (Montes, 59'), Tolofua (Bregvadze, 59'), Steenkamp (Human, 59').

Entraîneurs: Guy Novès, Yannick Bru, Jean-Baptiste Elissalde.

 

Evolution du score: 0-3, 0-6 - MT - 0-9, 3-9, 8-9, 10-9, 10-12, 13-12, 13-17, 13-19- FM

 

Les points:

 

RM 92

Essai: Lo Cicero (52')

Transformation: Descons (53')

Pénalité: Descons (43', 67')
Drop: /

 

ST

Essai: Galan (77')

Transformation: McAlister (77')

Pénalité: Beauxis (24', 41'), McAlister (65')

Drop: Beauxis (5')

 

Les cartons:

 

RM 92

Jaune: /

Rouge: /

 

ST

Jaune: /

Rouge: /

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 28/01/2012 par jipé
Quelle HONTE !!!! Quelle MANQUE DE MODESTIE !!!! quel GACHIS !!!! Vouloir jouer les grands seigneurs en louant le "stade de France" pour offrir à ses supporters une rencontre plus que moyenne et conclure une nouvelle fois par une défaite à domicile.........Je vous laisse tirer vous mème les conclusions qui s'imposent. Je viens de rentrer de Saint Denis et une fois de plus, j'ai un gout dégueulasse dans la bouche, le gout de la HONTE.
Le 28/01/2012 par ceusette
Pour jouer fermé, il faudrait bons en mêlée, en touche et irréprochables au pied... Je crois quand même que l'équipe a laissé trop de "munitions": touches ratées, mêlées fébriles, surtout en première mi-temps, pénalités manquées et surtout tentative de drop inutile, car les Toulousains étaient plutôt dans un temps faible... Au pire, on pouvait récolter une pénalité. Quant à gagner Clermont chez eux, c'est quasiment impossible!... Si l'on récupérait un bonus défensif, ce serait déjà bien!... Même si cette année, les matchs extérieurs réussissent finalement mieux au Racing... Seule note d'espoir.
Le 28/01/2012 par jmimi
Bonjour je suis un supporter du Racing je ne comprend pas cette défaite le Racing a fait un match moyen as eut du mal en première min temp ont voit que la rentrée des remplaçants a fait un gros bien !! Ont as le point de bonus mais sa suffit pas il fallait la victoire . Chabal as fait un match moyen j'ai pas trop vu sa puissance en deuxième mi temp il faudra gagner contre Clermont allez Racing les supporters sont la et nombreux
Le 28/01/2012 par Contradicteur
Enorme E.S.C.R.O.Q.U.E.R.I.E. !!! Comment le président du Métro 92, peut-oil prétendre que ce club existe depuis 1882 ??? Le seul Racing du Rugby Français, demeure celui de Narbonne. L'ex Racing Club de France est MORT en 2001. Le club de M. Lorenzetti est le Métro 92. Cette magouille n'est destinée qu'à faire vendre les superbes couleurs des "Ciel et Blanc" !!! On ne rachète pas l'histoire d'un club prestigieux, même avec de très grosses sommes d'argent. Le Racing est MORT, mais souhaitons longue vie au Métro 92 !!! C.Q.F.D.
Le 28/01/2012 par pepe jules
une question combien de match gagne depuis que le berbise a vire Manix? il doit y avoir un probleme? il me semble qu avant il y avait plus de cohesion entre les joueurs il y a un ressort de casse
Le 28/01/2012 par bastien
Le Racing perd son trophée et son jeu surtout! Il n'y a plus qu' à espérer que le sf et agen n engrangent plus bcp de points!! on voit que de toutes façons ces joeurs-là sont incapables de jouer à la main,alors retour au jeu stéréotypé de pro d2 et on aura peut-être des chances de qualif!!

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 27 septembre 18H30

VS
Infos Billetterie
 
 
 
 
Playlist du mois