RM 92 vs AB - Sa : 'Rester humbles'

RM 92 vs AB - Sa : 'Rester humbles'

Publié le 13/02/2013

Absent lors du succès face à Clermont le week-end dernier, le pilier droit Benjamin Sa est de nouveau disponible pour la réception de Bayonne, samedi (18h30). Le Néo-Zélandais se veut humble tout en ayant l'ambition de perdurer l'actuelle dynamique des Ciel et Blanc. (Crédit : Julien Poupart // Attitude Rugby).

 

 

Benjamin, tu étais absent vendredi lors de la victoire obtenue face à Clermont au stade Yves du Manoir. Quel est ton ressenti sur cette bonne dynamique qui vous permet de recoller à Grenoble, sixième du Top 14 ?

 

Franchement, c'est énorme. Le début de saison a été dur, compliqué. Aujourd'hui, nous sommes dans une bonne dynamique et nous voulons à tout prix faire perdurer celle-ci mais aussi cette excellente ambiance qui règne dans l'équipe.

 

 

Ce qui est un peu paradoxal c'est de voir cette bonne série de quatre victoires suivre une moins bonne de cinq défaites consécutives...

 

Il faut se rappeler du match de Toulon. À Mayol, tout à changer ! Battre le RCT chez lui, c'était...(Il marque un temps d'arrêt). C'était fantastique. Nous serons peut-être, surement, les seuls à le faire cette saison. Après cette victoire, on a senti quelque chose. On a senti que nous étions capables de viser plus haut, capables d'obtenir une place dans les six. À un moment nous étions neuvièmes ou dixièmes, je ne sais plus, et ce match de Toulon a été capital pour la suite de notre saison. Il fait référence.

 

 

Justement, tu parles de match référence. Contrairement à une période de la saison, on a cette impression, qu'aujourd'hui, aucune équipe ne vous fait peur ? Que ce match vous a fait prendre vraiment confiance de vos qualités ?

 

C'est ça même s'il faut toujours avoir un peu peur de nos adversaires. Aujourd'hui, nous avons progressé. Notre défense, qui est depuis le début de saison l'un de nos points forts, continue d'être performante. Lors des quatre derniers matchs nous n'avons encaissé aucun essai ! C'est une phase de notre jeu que l'on travaille beaucoup et ça se voit sur le terrain. Les équipes adverses ont du mal à perforer notre arrière garde.

 

 

" Chaque semaine est un éternel recommencement "

 

 

En plus des essais que vous ne concédez pas, vous avez amélioré votre discipline...

 

Après chaque match, des statistiques tombent. Nous y faisons attention, prenons note des choses à améliorer et la discipline en fait partie. C'est une autre phase de notre jeu. Avant, nous étions souvent punis, nous nous consumions trop dans les rucks, ce sont des choses que l'on pouvait éviter. Nous avons enlevé ces bêtises.

 

 

Depuis le début de saison, le pack Ciel et Blanc impose sa puissance en mêlée fermée. Tu fais partie de cette première ligne, comment expliques-tu cette force ?

 

Personnellement, avec Pato (Patricio Noriega) j'ai énormément progressé. Techniquement, il est très, très fort dans ce domaine. En début de saison nous avons fait beaucoup de séances de mêlées. Pas seulement physique, cela pouvait être technique sur un petit quart d'heure. Et après les trois premiers mois j'ai senti la progression. Je n'étais pas le seul, tout le monde l'a ressenti. C'est un excellent entraîneur.

 

 

Qu'est-ce qu'il t'a appris ?

 

Pleins de choses ! Pato analyse beaucoup les mêlées à la vidéo, travaille beaucoup individuellement avec ses piliers. Il y a toujours quelque chose à améliorer. Tous les adversaires sont différents, et chaque semaine est un éternel recommencement. Et avoir Pato à nos côtés est un gros plus pour nous.

 

 

Samedi arrive l'Aviron à Yves du Manoir. L'objectif est de continuer sur cette belle série et se permettre ainsi d'entrer dans les six ?

 

Il faut prendre chaque match les uns après les autres. On ne peut se permettre d'en lâcher un seul. Si l'on continue de prendre chacun de nos adversaires au sérieux comme nous le faisons, nous pourrons prétendre à cette place. Ça commence par Bayonne. Il nous faudra de l'application, de l'attention, être réfléchis. Une équipe pourrait se relâcher après un succès sur Clermont mais, durant la saison, nous avons été dos au mur et cela nous enlève cet excès de confiance. La défaite face à Mont-de-Marsan reste dans les têtes. Il faut rester humbles.

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 27 septembre 18H30

VS
Infos Billetterie
 
 
 
Playlist du mois