RM 92 vs Edinburgh - Brugnaut : 'On a tenu jusqu’au bout'

RM 92 vs Edinburgh - Brugnaut : 'On a tenu jusqu’au bout'

Publié le 09/12/2012

Le pilier Ciel et Blanc, Julien Brugnaut, revient sur la victoire des siens face à Edinburgh lors de la troisième journée de HCup (19-9). Même si l'avenir reste aussi jouable qu'incertain dans cette compétition européenne, selon lui, ce succès confirme les ambitions du Racing Metro 92 et redonne de la confiance au groupe.  

 

 

Julien, le contrat est rempli avec cette victoire face à Edinburgh à la maison ?

 

Oui, aujourd’hui, on a rempli tout ce que l’on devait faire. On savait que le match serait compliqué, parce que c’est une équipe qui impose des longs temps de jeu et il fallait que l’on soit patient. Cela s’est montré surtout en deuxième mi-temps où heureusement on a gommé les petites fautes d’indisciplines notamment en défense. On a moins eu le ballon, il faudra qu’on travaille cela, mais on a réussi à être intelligent et patient en défense pour les mettre à la faute, ce qui nous a permis de nous dégager. Malheureusement, on n’a pas assez créé de jeu dans cette seconde période, ce qui est dommage. Mais le contrat est rempli, victoire à domicile en HCup, on peut partir là-bas la semaine prochaine avec des ambitions.

 

Pourtant la deuxième mi-temps a été compliquée ?

 

On savait qu’il fallait être patient face à eux, qu’ils nous imposeraient beaucoup de temps de jeu. Nous ne sommes pas le même type d’équipe, nous on est une formation plutôt puissante donc du coup physiquement, c’est vrai qu’on a peut-être un peu pêché en deuxième mi-temps. Mais on est resté solidaire et on a tenu jusqu’au bout donc c’est plutôt pas mal.

 

 

La mêlée notamment n’a pas très bien marché, que s’est-il passé ?

 

En première mi-temps, on était pas mal, après techniquement on a un peu pêché même si en puissance pure on était plus fort qu’eux. On s’est trop appuyé dessus et techniquement, on n’a pas su répondre sur toutes les mêlées. Il faudra travailler ces petits détails de cohésion pour le match retour. Mais je fais confiance à Pato (Noriega, ndlr) pour corriger cela cette semaine à l’entraînement. 

 

 

Ce qui s’est passé l’année dernière était encore dans les têtes des joueurs ?

 

Pas du tout ! On se rappelait juste du match contre Edinburgh, d’une équipe qui joue beaucoup, ne lâche rien et du coup, comme je l’ai dit, on s’attendait à devoir être patient et à attendre le bon moment pour scorer et surtout à être très discipliné.

 
 
 

'A Edinburgh avec des ambitions'

 
 
 

Avec ce succès, les ambitions en HCup sont plus que jamais présentes ?

 

Disons qu’avec cette victoire à domicile, cela commence à être intéressant. En plus, on vient d’avoir la surprise de la victoire du Munster face aux Saracens (15-9)… (Il marque une pause). C’est bien, on est toujours en course. Donc on va se déplacer à Edinburgh avec des ambitions, oui. On verra là-bas. Après ce match, on en saura un peu plus.

 

Ces ambitions étaient conditionnées par le résultat de ce week-end ?

 

Bien entendu ! Il faut gagner quasiment tous les matchs en Coupe d’Europe pour exister et nous on voulait continuer à exister surtout qu’en ce moment, on a besoin de confiance. On prend tout ce qui est bon à prendre.

 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 25/02/2014 par rUHerwgDz

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 06 septembre 17H00

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois