En direct du Plessis

Si vous voulez devenir arbitre au Racing Metro 92 contactez Jean LESPES à l’adresse: jeanlespes@hotmail.fr.
 
 

RM 92 vs SF - La victoire sinon rien

RM 92 vs SF - La victoire sinon rien

Publié le 01/12/2012

Match capital pour le Racing face au Stade Français, ce samedi au Stade de France (20h40), pour le compte de la douzième levée du Top 14. La victoire est obligatoire si les Ciel et Blanc veulent remonter dans le haut du classement et espérer une qualification pour les phases finales du championnat.

 

 

« Tout le monde est conscient de l'ampleur du match. La pression existe, et elle n'est pas négative, il nous faudra évacuer cette boule au ventre une fois sur le terrain. Une seule chose nous anime : sortir vainqueur de cette rencontre, peu importe la manière ». Cette sortie de Fabrice Estebanez exprime toute l'importance d'une rencontre, d'un derby, qui s'annonce capital pour le Racing Metro 92 face au voisin parisien. « Les banlieusards », comme a si bien « qualifié » Richard Pool-Jones les Ciel et Blanc avant cette rencontre, ont cette envie irrémédiable de renouer avec un goût de la victoire qui les fuit depuis un succès en HCup face au Munster au... Stade de France.

Tiens, tiens, comme on se retrouve.... Et si, comme lors de leurs deux dernières sorties dans l'enceinte dyonisienne, là où ils étaient au pied du mur, les Ciel et Blanc réagissaient de la même sorte... ? « On a envie de renouer avec la victoire le plus vite possible, affirme Dimitri Szarzewski. Nous voulons montrer aux supporters les véritables valeurs du club ». Celui qui encore en mai dernier portait les couleurs adverses a cette envie, et peut-être bien plus encore que ses partenaires, de vaincre ses copains rose. Dans le sillage de son talonneur, le centre francilien veut la gagne, et simplement celle-ci. « Il faut tout simplement que l'on regagne. Nous étions dans une spirale négative, tout ce que l'on faisait, nous le faisions pas bien et pourtant ce n'est pas l'envie qui manquait ».

 

 

« On est sorti de Mont-de-Marsan avec la honte,on n'a pas honoré le maillot, les supporters ! »

 

 

Après deux week-ends de coupure internationale, voilà les Ciel et Blanc de retour sur le pré, là-même où nous les avions laissé abattus après un revers concédé face à Mont-de-Marsan. « On ne peut plus se permettre de perdre des matchs à domicile sinon ça deviendrait très vite compliqué », soutient Szarzewski de retour après trois succès probants sous le maillot flanké du coq. « On est sorti de Mont-de-Marsan avec la honte, reprend Estebanez sans détour. On n'a pas honoré le maillot, les supporters ! Je l'ai encore en travers de la gorge. Je peux vous affirmer que je n'ai qu'une envie : être à samedi pour tout lâcher. Cette dixième place est vexante. Avec l'effectif, les conditions de travail que l'on a, c'est dur. Je ne suis pas venu ici pour jouer le maintien. Je l'ai assez joué. Il faut remettre le Racing a sa place. Et cette place, c'est en haut ».

 

Des hauteurs côtoyées ces trois dernières saisons et auxquelles ne veulent en aucun point être éjecter les Ciel et Blanc. Estebanez encore : « Ou ça nous lancera sur l'objectif d'une place dans les six ou, et il ne faut pas avoir peur de le dire, nous bataillerons pour le maintien. Mais on a largement les moyens de ne pas penser à la deuxième solution. Ce ne serait pas la fin du monde si on perdait, mais je ne veux, peux, même pas l'imaginer ». Les mots sont simples, clairs et précis. Lucide, l'ancien briviste attend une réaction.

 

 

« Une seule envie : arriver à samedi, tout balayer, sortir un grand match, retrouver la victoire et regarder devant. Seulement devant »

 

 

Une réaction qui pourrait donc intervenir dans le derby là où les Ciel et Blanc n'ont jamais déçu depuis leur retour en Top 14 à domicile. Trois sorties pour autant de succès. Un de plus permettrait aux « banlieusards », on y revient, de repasser devant le voisin. « C'est un match important, un match à part, il y a une vraie rivalité entre les deux clubs, avoue Estebanez. En plus de la notion de derby il y a pour nous l'obligation de victoire ». Szarzewski, de l'autre côté du périph depuis 2005 et qui a passé la seine cet été connait mieux que quiconque l'importance dont résulte ces derbys d'Île-de-France : « À chaque fois, je pense que c'est l'équipe la plus mal classée qui voit ce derby comme déterminant. Aujourd'hui, il est davantage important pour nous que pour le Stade ». Ce qui fait dire, pour conclure, à son centre : « Je n'ai qu'une seule et unique envie : arriver à samedi, tout balayer, sortir un grand match, retrouver la victoire et regarder devant. Seulement devant ».

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 01/12/2012 par Flag C&B92
Ce soir, ils voulaient la victoire, ça se voyait !! Un peu cramés en ième mi-temps, ils se sont mis un coup d'éperon et ont retrouvé un mental de vainqueur !! Bravo ! On a eu peur, mais l'essentiel est là !! ALLEZ RAAAAACIIIIIIIIIIIIIING !
Le 01/12/2012 par ceusette
Toujours d'accord avec Flag C&B92. Battre le SF à "domicile", c'est le minimum syndical. Il faudra confirmer le reste de la saison...
Le 01/12/2012 par Flag C&B92
Ce ne sera pas une victoire qu'il faudra, mais beaucoup de succès à venir ! Rien ne sert de gagner contre le SF si par la suite, on continue sur des déroutes genre MDM ou Grenoble. A Clermont, ou face au Munster, on a vu ce que valait le Racing. Le potentiel est là, il faut juste de la hargne ! ALLEZ LES GARS !!! ALLEZ RACING !!

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 03 mai 14H40

VS
Infos Billetterie
 
 
 
 
Playlist du mois