actuImage.php

RM 92 vs USOR - Tomber le promu

RM 92 vs USOR - Tomber le promu

Publié le 31/08/2013

Le Racing Metro 92 accueille l’Union Sportive Oyonnax Rugby ce samedi au stade Yves-du-Manoir de Colombes (18h30) pour le compte de la troisième journée de TOP 14. Tombés le week-end dernier à Mayol face à Toulon, les Ciel et Blanc veulent retrouver la victoire face au promu.

 

« Colombes c’est notre antre, notre maison ! Nous voulons la défendre chèrement ». Par ces mots, Henry Chavancy entre parfaitement dans la rencontre, lui qui retrouvera « son » Du Manoir, près de quatre mois après la dernière sortie Ciel et Blanc à Colombes. Pour l’occasion, le premier champion de France de l’histoire retrouvera face à lui un promu, Oyonnax, club qui a entrouvert pour la première fois les portes du grand TOP 14. L’histoire à raconter est toute trouvée : le petit contre le gros, David contre Goliath. Mais là n’est pas la question dans le rugby. Rien ne peut dans ce sport permettre à quiconque de penser ainsi. « Ils avaient interpellé l’an passé, reconnaît Laurent Travers. Mais je connais le PRO D2 et personne n’est surpris aujourd’hui du niveau d’Oyonnax. Il n’y a pas de hasard. Dans ce club y siège de la qualité et du talent ». Au contraire donc, cette affiche revêt d’un nouveau challenge pour les Ciel et Blanc du duo Travers- Labit. Et il suffit de jeter un coup d’œil sur les résultats du week-end dernier pour s’en rendre aisément compte. Le « petit » Oyonnax, ainsi appelé par le monde du rugby, par lui-même également, est venu à bout du grand Clermont.

 

Hallucinant vous direz-vous ? Non car depuis plus de deux ans, les coéquipiers de Guillaume Boussès et Clément Baïocco, anciens Racingmen, sont invaincus dans leur stade de Charles Mathon. Non car cet « Oyo » a survolé comme rarement il a été fait le Pro D2 l’an passé. Alors Oyonnax a eu le temps. Oyonnax est prêt. Le Racing est prévenu et a à cœur de reprendre sa marche en avant entamée à La Rochelle face à Brive. Tombés le week-end dernier face à Toulon, les Ciel et Blanc ont, plus que jamais, cette envie de retrouver la victoire pour leur public. « La défaite est-elle digérée ? Oui, avoue Travers. Il reste vingt-quatre matchs. Il faut tenir compte de ce qui a été défaillant. Une équipe sur le papier c’est bien, sur le terrain c’est mieux. On travaille pour… Pour que ce soit le plus court possible ». Le Racing a hâte. Hâte de retrouver Du Manoir. Hâte de retrouver ses supporters. Pour aussi que les Labit, Travers, Sexton, Roberts, Lydiate et compagnie débutent de la meilleure des façons la nouvelle aventure Ciel et Blanc...


 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 01 novembre 18H30

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois