actuImage.php

SARACENS vs RM 92 - Souvenez vous.. le 11 décembre 2010

SARACENS vs RM 92 - Souvenez vous.. le 11 décembre 2010

Publié le 19/10/2012

Souvenez-vous le 11 décembre 2010, quand s'est joué le dernier Saracens vs Racing Metro 92. Les Ciel et Blanc s'étaient imposés 24-21 lors de la troisième journée de HCup 2010-2011.

 

Le Racing Metro 92 s'est imposé lors de la troisième journée de la Poule 2 de HCup sur la pelouse des Saracens au terme d'un très beau match (21-24). Les Racingmen se replacent ainsi à la deuxième place du classement de la poule; une récompense méritée après une performance convaincante des hommes de Pierre Berbizier qui auront inscrit deux essais par Hernandez et Bobo.

Une semaine après sa victoire dans le derby face au Stade Français, le Racing a signé une nouvelle victoire prestigieuse en allant s’imposant en terre anglaise. Les Saracens, troisièmes de la Premiership, n’étaient pourtant pas les premiers venus, et ce succès ciel et blanc pourrait bien être une date importante de la saison des Racingmen.
 

Surtout qu’il aura, comme l’indique le score final, était compliqué à aller chercher. Le baroud d’honneur des locaux, menés de dix points à dix minutes de la fin, faillit bien en effet tout renverser. Mais les trois dernières minutes brûlantes suite à l’essai aplati par Barritt offertes aux nerfs des supporters du Racing n’auront finalement pas suffi aux Sarries pour l’emporter (77’, 21-24).


Un tel retournement de situation aurait été difficile à avaler pour les Racingmen tant leur maîtrise et la qualité de leur prestation méritaient d’être récompensées. Certes, leur entame de match poussive faillit leur coûter cher, les Saracens prenant rapidement le large suite à un essai de Cato (6’) et une pénalité du jeune ouvreur de 19 ans, Owen Farrell (13’) (8-0).

La force du Racing fut alors de ne surtout pas s’affoler. Face à une équipe habituée à enchaîner les temps de jeu et à profiter de chaque possession de balle à fond, les coéquipiers de Sébastien Chabal, capitaine en l’absence de son pote Lionel Nallet, s’attachèrent à priver leur adversaire de munitions.

Excellents dans l’alternance entre la puissance des avants et la vitesse des trois-quarts, les Racingmen posèrent peu à peu leur main sur le match. Jonathan Wisniewski (15’) et François Steyn (55’), de plus de 50m bien sûr, concrétisaient la domination francilienne (6-8).

Le Racing parvenait même à prendre l’avantage sur un essai gag ; Barritt offrant le ballon à Juan Martin Hernandez à deux mètres de la ligne au lieu d’assurer la touche (24’, 8-13). Le premier essai de la carrière d’El Mago sous les couleurs ciel et blanc, et le signe que le  match avait bien tourné avant la mi-temps.

L’emprise francilienne restait de mise au retour des vestiaires, récompensée une nouvelle fois par un missile de Steyn (8-16, 55’). Ça commençait à sentir bon les quatre points, surtout qu’à dix minutes de la fin Sireli Bobo, servi par une subtile chistera de JW, transperçait le rideau défensif adverse et s’en allait inscrire le deuxième essai des siens comme à la parade (69’, 14-24).


Restait alors à contenir la réaction adverse alors que les Saracens faisaient feu de toutes parts dans un dernier baroud d’honneur. Mais si Barritt se rattrapait quelque peu de sa bourde en inscrivant un deuxième essai, redonnant espoir aux locaux, les Racingmen, remarquables de solidarité, résistaient jusqu’au bout et offraient au club la première victoire de son histoire en terre étrangère en HCup.
Une excellente nouvelle à une semaine du match retour à Colombes et un succès qui permet à Pierre Berbizier et ses joueurs de conserver un espoir de qualification dans cette poule si relevée.


 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

dimanche 28 décembre 15H05

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois