En direct du Plessis

Si vous voulez devenir arbitre au Racing Metro 92 contactez Jean LESPES à l’adresse: jeanlespes@hotmail.fr.
 
 

ST vs RM92 - Toulouse, Ô Toulouse...

ST vs RM92 - Toulouse, Ô Toulouse...

Publié le 01/11/2012

La dixième journée de ce Top 14 version 2012/2013 aura vu le Racing Metro 92 s’incliner 32 à 13 sur les terres du Champion de France en titre. Une défaite difficile pour les Franciliens qui ambitionnaient mieux, mais qui laisse entrevoir des jours meilleurs.                                                      

(Crédit : Julien POUPART // ATTITUDE RUGBY).

 

C’est peut-être ça être Champion. Gérer les situations, les temps forts, les temps faibles ; ne pas s’affoler. Attendre le bon moment pour accélérer et faire déjouer son adversaire.

 

Il aura fallu attendre la 12ème minute de ce match clôturant cette 10ème journée de Top 14 pour voir Luke Mc Alister ouvrir le score et donner l’avantage aux locaux (3-0).

 

Sans s’affoler, les Racingmen laissaient passer la foudre. Malmenés en mêlée fermée, les Franciliens arrivaient tout de même à se sortir de leur moitié de terrain. Sur leur première incursion dans le camp adverse, les Racingmen, renversaient le jeu et c’est Julien Saubade qui jouait magnifiquement un deux contre un. Repris à quelques centimètres de l’en-but, Machenaud relevait pour Van der Merwe qui arrivait lancé et se jetait dans l’en-but. Germain transformait et permettait aux Ciel et Blanc de mener sur la pelouse du Champion (3-7).

 

Vexés, les Toulousains revenaient tambour-battant dans le camp des Ciel et Blanc. Après quelques temps de jeu, Mc Alister prenait le jeu à son compte et décidait de taper par dessus pour lui même, avant de plonger dans l’en-but. (10-7). Mc Alister marqueur, buteur, continuait son récital et distribuait le cuir à Fickou qui reprenait l’axe avant d’offrir un sprint à Huget le long de ligne de touche (15-7).

 

Les Racingmen réagissaient à la demi-heure de jeu et commençaient par rectifier le tir en mêlée, avant de pousser Burgess à la faute. Germain ajoutait trois points à l’escarcelle des franciliens.

 

Les Ciel et Blanc enchainaient, sans pour autant parvenir à percer l’épaisse cuirasse garonnaise. Grâce à leur réalisme, les Franciliens collaient à la roue du Champion de France en titre (15-10).

Les oranges passées, les Toulousains continuaient sur leur lancée et poussaient les Racingmen à la faute (18-10). Survoltés, ils ne s’arrêtaient pas là. Sur l’action suivante, Fickou y allait de son essai et donnait un peu plus d’air aux locaux (25-10).

 

Piqués au vif, les Alto-Sénaquais sonnaient la révolte. Hernandez perçait plein centre avant de retrouver le feu-follet Saubade qui jouait un « une-deux » avec Battut, tapait à suivre, mais l’arrière-garde toulousaine arrivait la première sur le ballon.

 

Dans l’élan, les Racingmen ouvraient le jeu mais ne parvenaient pas à concrétiser au tableau d’affichage. « Récompensés » par une pénalité (72’), les Ciel et Blanc s’inclinaient 32 à 13 en terre toulousaine.

 

Malgré le score, cette équipe du Racing a montré un visage intéressant pour la suite de la saison. De par ses intentions de jeu, et bien qu’il y ait eu quelques fautes, ce Racing là bâti son futur, son avenir. Pierre par pierre. Quand on sait que Rome ne s’est pas construite en un jour, on se dit que l’avenir des Ciel et Blanc peut-être alléchant. Affaire à suivre.

 

 

STADE TOULOUSAIN vs RACING METRO 92

 

Top 14 – 10ème journée

Stade Ernest WALLON

Temps : Frais

Terrain : Bon

 

 

Les équipes:

 

ST: Poitrenaud – Clerc, Fritz (David, 56’), Fickou, Huget – Mc Alister (Doussain, 80’) (o), Burgess (m) – Galan, Picamoles (Maka, 66’), Nyanga (c) – Albacete, Maestri (Millo-Chluski, 58’) – Johnston (Montes, 58’), Servat (Lacombe, 55’), Kakovin (Steenkamp, 47’).

 

Entraîneurs : Guy Noves, Jean-Baptiste Ellissalde, William Servat.

  

 

Evolution du score: 0-0, 3-0, 7-3, 10-7, 15-7, 15-10 - MT – 15-10, 18-10, 25-10, 25-13, 32-13 – FM.

 

 

Racing Metro 92 : Germain (Fall, 62’) – Imhoff, Chavancy, Barkley, Saubade – Hernandez (o), Machenaud (Descons, 51’) (m) – Matadigo (Galindo, 31’), Cronje (c), Battut – Van der Merwe (Gerondeau, 63’), Metz – Ducalcon (Sa, 41’), Szarzewski (Bianchin, 41’), Brugnaut (Ben Arous, 54’).

 

Entraîneurs: Gonzalo Quesada, Simon Raiwalui et Patricio Noriega.

 

  

 

Les points:

 

ST

 

Essais : Mc Alister (20’), Huget (22’), Fickou (47’), Clerc (74’)

Transformation : Mc Alister (20’, 47’, 74’).

Pénalités : Mc Alister (12’, 43’),

Drop: /

 

 

RM 92

 

Essai : Van der Merwe (18’)

Transformation : Germain (18’)

Pénalité : Germain (29’) , Descons (72’)

Drop : /

  

 

Les cartons:

 

ST

Jaune: /

Rouge: /

 

RM 92

Jaune: Cronje (62’)

Rouge: /

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 01/11/2012 par SebLemon
Pourtant fidele supporter, je n ai pas vu le meme match Hors mis 3-4 rares mouvement, on a ete plus que secoue et domine dans quasi tous les compartiments de jeu Devant trop dominant, pour preuve les nombreuses penalites contre nous en melee Derriere pas grand chose et une fluidite bien rare... J espere que les jours seront meilleurs mais il ne faut pas occulter notre mediocrite actuelle pour batir en gommant nos faiblesses (nombreuses une part une) Vos resumes se ressemblent trop et malheureusement depuis 4 matchs contre des pretendants reels c est 4 defaites Allez ciel et blanc mais maintenant faut aussi que ca change contretement sur le terrain

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 16 août 20H45

VS
Infos Billetterie
 
 
 
Playlist du mois