actuImage.php

Sa pub dit vrai : ‘Il est fou Afflelou !‘

Sa pub dit vrai : ‘Il est fou Afflelou !‘

Publié le 04/12/2013

C’est un début de semaine trépidant pour le Racing. En dehors du match de Coupe d’Europe qui se prépare contre les Harlequins, le Racing Metro 92 vient de réaliser in extremis le début des travaux de l’Arena 92, ainsi que la signature du demi de mêlée gallois Mike Phillips, doublée d’une polémique. Le Président Jacky Lorenzetti a souhaité revenir sur cette actualité brûlante. Entretien.

 

 

Président, après six années d’un combat acharné, lundi vous avez finalisé les signatures du nouveau stade de Nanterre, Arena 92. Quels sont vos sentiments par rapport à cet événement ?

 

C’est une très bonne nouvelle pour le Racing. Si je ressens une grande satisfaction c’est essentiellement parce que cela va donner au club les moyens de durer. Cela montre que si je suis au Racing, ce n’est pas pour mon ego ou un besoin de reconnaissance sociale. Mon action est loin de tout ça ; elle s’inscrit dans la volonté de créer des structures durables qui vont, au passage, créer des centaines d’emplois. Mais que ce fut dur ! Jusqu’à la dernière minute il y avait encore des incertitudes. C’est pour cela que, encore la semaine dernière nous avions publié un démenti car rien n’était acquis, et dans ces négociations très délicates la moindre fuite peut engendrer les revirements de situation. Une ligne de conduite que nous avons également adoptée en ce qui concerne la signature de Mike Phillips.     

 

 

Certes, mais pour revenir à l’Arena, cette enceinte révolutionnaire demande une enveloppe de 351 millions d’Euros. Comment un tel investissement va-t-il influer sur le budget du club ?

 

Depuis que je suis arrivé, le budget du club est géré avec raison. D’autres clubs ont des budgets bien supérieurs au nôtre, et cette année nous sommes le cinquième budget du Top 14.

L’Arena 92 permet au club de trouver son modèle économique. Un modèle unique dans son genre. Les recettes des matches que nous tirerons de l’Arena nous permettront d’équilibrer les comptes du Racing, et d’être indépendants du soutien financier que j’apporte actuellement. En cela, le modèle sera vertueux et inscrira le Racing pour ses supporters et tous ses collaborateurs, dans une vision à long terme.   

L’Arena est très clairement la garantie que le Racing continuera à exister. Comme le disait Pierre Berbizier : « nous ne sommes que de passage, seul compte le club ».

 

 

Concernant la signature de Mike Phillips, quelles sont vos réactions par rapport aux propos de M Afflelou, président du conseil de surveillance de Bayonne, qui s’est exprimé dans les colonnes du Parisien et du Sud Ouest ce matin ?

 

La position de M. Afflelou depuis Londres, semble embrumée et très éloignée de ce qui se passe à Bayonne. Il est pour le moins paradoxal de se poser en donneur de leçons sur l’argent et l’éthique quand on a choisi, comme M. Afflelou, d’habiter en Grande Bretagne où il paye moins d’impôts. Moi, je suis Suisse et j’ai fait le choix de la France. Enfin, je rappellerais que le budget de l’Aviron Bayonnais est de 18 millions d’Euros, soit seulement 15 pour cent de moins que le nôtre. Le club de M. Afflelou ne peut donc pas être considéré comme le smicard du Top 14. Fort heureusement, le Bouclier de Brennus n’est pas à vendre. La saison passée, malgré l’un des plus petits budgets du championnat, c’est le Castres Olympique qui a été sacré champion de France.

 

 

On raconte beaucoup de choses sur les conditions du transfert de Mike Phillips. Qu’en est-il réellement ?

 

Comme nous l’avons déjà dévoilé lundi, cela faisait plusieurs mois que nous étions en contact avec l’entourage de Phillips, et les discussions se sont accélérées du fait des problèmes qu’il a rencontrés à Bayonne.

Comme il est dans mon habitude avec les clubs du Top 14, j’ai appelé le président de l’Aviron pour l’informer de nos contacts. Il m’a dit qu’il ne verrait pas d’inconvénient à ce que nous engagions Phillips, à condition que celui-ci n’engage pas de procédure contre le club, en me chargeant en outre d’une mission de conciliation. J’ai donc joué les bons offices entre Mike Phillips, son entourage et Bayonne. J’ai obtenu satisfaction, puisque le joueur a accepté d’enlever sa procédure contre une indemnité. Cependant, lorsque j’ai informé le président bayonnais du succès de mon entremise, celui-ci a subitement changé d’avis, ne voulant plus payer ni l’indemnité négociée, ni les supposés arriérés dus au joueur, me disant que je n’avais qu’à faire ce que je voulais vis-à-vis de Phillips. Qui ment ? La réponse est plus à chercher du côté de Big Ben que des cloches de Notre-Dame.

Le Racing Metro 92 n’a aucune leçon d’éthique à recevoir de Bayonne. D’ailleurs en ce qui concerne les transferts, les relations avec les autres clubs, que ce soit Toulouse, Toulon, Brive, Lyon, et bien d’autres, sont parfaitement transparentes et loyales.

 

 

Pourtant, jusqu’ici vos relations avec Bayonne ont toujours été courtoises et régulières ? 

 

Absolument ! Par exemple, récemment je n’ai pas hésité à lui donner les meilleurs renseignements sur un entraîneur français de grande renommée que je connais très bien, et qu’il souhaitait recruter pour devenir président du directoire de l’Aviron Bayonnais ! Je me suis donc permis de lui donner son portable et le rendez-vous a bien eu lieu. 

 

 

Quant à Mike Phillips, en lisant les propos des dirigeants de Bayonne, ils  semblent vous reprocher d’avoir engagé un alcoolique…

 

Je comprends le dépit des dirigeants bayonnais, mais il me semble que celui-ci soit surtout motivé par la difficulté de gérer une situation qui leur échappe complètement. N’ayant pas connaissance de tous les faits, je ne peux pas me prononcer sur les accusations portées. Mais si, comme le prétendent les Bayonnais, Mike Phillips est vraiment alcoolique, il faudrait qu’on m’explique comment il a fait pour disputer 80 matches avec le Pays de Galles, avec deux Grand Chelem à la clé, ainsi que deux tournées avec les Lions et deux Coupes du monde. Si c’est ça l’alcoolisme, mes joueurs, je vais les mettre dans un tonneau du matin au soir !

 

 

Mais rassurez-nous, vous avez quand même engagé Mike Phillips comme joueur de rugby et pas comme barman…

 

Exact ! On pense qu’il aura à cœur de montrer que c’est un grand joueur de rugby et un sportif irréprochable. Nous espérons de sa part une certaine hargne, et que sous le maillot du Racing Metro 92, il sera revanchard. Ici au Racing, nous nous ferons un point d’honneur de bien entourer notre joueur, et de veiller à l’intégrer dans la vie familiale du club. Mais je rappelle que comme tous nos autres joueurs, Phillips n’est qu’un élément de l’effectif du Racing Metro 92 et qu’ici, la star, c’est l’équipe. 

 

 

Dans son interview avec le Parisien, M Afflelou vous a également critiqué sur la venue des deux entraîneurs castrais…

 

Là encore, les brumes de la Tamise semblent avoir brouillé la vision de M Afflelou. Je signalerais simplement que les entraîneurs castrais étaient libres de tout contrat, que tout s’est fait en parfaite transparence, et que Castres a été sacré champion de France à la fin de la saison. Je rappellerais par la même occasion, que l’année d’avant, l’Aviron Bayonnais avait recruté Messieurs Deylaud et Lanta, ainsi que sept joueurs agenais et leur préparateur physique. Et qu’à la fin de la saison Agen est descendu en Pro D2…Et je ne m’étendrais pas sur l’épisode Laporte !

 

 

Pour terminer, que retenez-vous de ce début de semaine trépidante?

 

Que du bon ! Un avenir serein. Un joueur de talent. Une victoire face à Montpellier. Un match décisif contre les Harlequins à Nantes, dans un Stade de la Beaujoire quasiment plein. Et maintenant, stop à la polémique ! Place au jeu et vive le rugby ! 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 05/12/2013 par Eb15
Racing, j'ai porté tes couleurs 10 ans, mais là j'ai honte....
Le 04/12/2013 par podium213
@Budapest85: Apparemment tu t'es relu un peu tardivement!
Le 04/12/2013 par Rame2
Il est des notres il joue au rugby comme les autres. Bienvenue à Mike Phillips, l'air parisien lui conviendra certainement mieux. Allez Racing Metro.
Le 04/12/2013 par Budapest85
Bravo! Très bonne réponse!!! En revanche, attention aux fautes d'orthographe.... Relisez-vous, même si vous devez publier rapidement!!!
Le 04/12/2013 par Budapest85
Bravo! très bonne réponse!!! En revanche, attention aux fautes d'orthographe.... Relisez-vous, même si vous devez publie rapidement!!!
Le 04/12/2013 par loutchy
bravo au président, lui une paire lui suffit! et Monsieur Affelou quand le bateau gite il faut rester à la barre!

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

dimanche 28 décembre 15H05

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois