actuImage.php

Simon Says - Episode 5

Simon Says - Episode 5

Publié le 31/01/2011

"Simon Says", en anglais, c’est l’équivalent de "Jacques a dit". Alors quand Simon Mannix a accepté de faire une chronique régulière sur le site officiel du club, son titre s'est imposé comme une évidence. Dans ce cinquième épisode, l'entraîneur s'imagine Président de l'IRB. Et il en a des idées.


Simon Says... "Read Episode 5 !" Go!


"Si j'étais président de l'IRB, je commencerais par essayer de changer quelques points du réglement.


Première mesure: Le drop


Je préconise que le drop ne rapporte dorénavant qu'un seul point au lieu de trois actuellement.


Pourquoi? Cela permettrait d'encourager les équipes à joueur plutôt que de choisir la solution de facilité en tapant des drops à tout bout de champ.


On a bien vu ces derniers temps dans le rugby de l'Hémisphère Nord l'importance du drop. Or, avec les nouvelles règles, l'équipe qui a le ballon est favorisé et peut produire du jeu.


Mais quand je vois six drops dans un match (ndlr: Racing-Toulon du 9/01/2011 (15-12), je me demande si on va dans la bonne direction au niveau du spectacle. 3 points, pour moi, c'est trop. Ça limite les intentions de jeu dans certaines équipes. Et pour les joueurs et le public; c'est moins bien. On a tous envie de voir les équipes avec le ballon en main.
 

Bien sûr, le jeu au pied est important dans le rugby mais peut-être trop. Attention, je ne critique pas ce type de jeu; le Racing utilise cette option régulièrement d'ailleurs, mais le drop est une action individuelle. C'est un peu à contre-courant d'un sport collectif comme le rugby.


Je ne suis pas sûr qu'une action individuelle comme celle-là mérite 3 points. Quand je vois le geste de François Steyn l'année dernière à Clermont Ferrand, un drop de 60m, c'est extraordinaire. Mais je ne crois pas que cela mérite trois points.


Et puis, si deux finales de Coupe du Monde se sont joués à un drop (ndlr: 1995 et 2003), il y avait égalité et avec un drop à un point, cela n'aurait rien changé.


Et quand on pense qu'une pénalité pour un plaquage haut, ça vaut aussi trois points, je ne vois pas la logique. Après, quand une équipe mène de 7 points, qu'elle choisisse le drop pour forcer l'adversaire à marquer deux fois, d'accord.


Dans notre championnat, la priorité c'est de gagner, peu importe comment. L'année dernière, Fabien Fortassin rentre pour nous et marque 3 drops (ndlr: contre Bayonne, victoire 18-9). Pourtant, il avait une situation à jouer sur une action, mais il a choisit le drop. Je comprends son choix puisque le match était serré, mais dans l'Hémisphère Sud, s'il fait ça, il se fait siffler par tout le stade.


En fait, c'est une question de mentalité. Il n'y a qu'à comparer les stats et la conclusion est claire. Wilkinson c'est 33 drops en 80 sélections, Dan Carter, 2 en 79 sélections ou encore Andrew Mehrtens, 10 en 70 sélections. Tout est dit.


Enfin, je précise que cela n'enlèverait rien à la beauté de ce geste spectaculaire, mais pour un coach comme moi, c'est frustrant de voir ça quand on voit qu'on pourrait produire du jeu.


Deuxième mesure: La transfomation


Je propose que toutes les transformations se jouent en face des poteaux. Des 22 m pour un point, ou plus loin des 40m, pour deux points.

Pourquoi? Combien de fois a t'on vu de belles actions finir par un essai en coin? Un exemple: le match de barrages l'année dernière, où le Racing marque un superbe essai par Jacques Cronje en coin. Et bien, le buteur a loupé la transformation et résultat, on a récolté que cinq points. Mais attendez, l'essai était magnifique et n'a rapporté que cinq points. Mais ça méritait plus!


Cette mesure n'enlèverait rien à la qualité du buteur car s'il est bon, il choisira toujours les 40m. Des 40m, il en mettra 8 sur 10 minimum et c'est tout.


Encore un fois, cela permettrait de favoriser l'attaque et l'envie de marquer des essais.


Troisième mesure: Le bonus offensif

Plutôt que de donner le bonus offensif pour trois essais d'écart, je le donnerais pour quatre essais marqués, comme en HCup ou dans l'Hémisphère Sud.


Pourquoi? Le problème de la règle actuelle est qu'une équipe va forcément s'arrêter de jouer. Alors qu'avec cette modification, si une équipe perd déjà de beaucoup de points, elle continuera à jouer pour glaner ce point de bonus et marquer des essais. Et on aura plus de spectacle.

Un exemple: Lorsque le Racing a accueilli Montpellier (ndlr: victoire du Racing 28-16 le 2 janvier dernier), les Montpellierains ont tout fait pour marquer un essai et nous empêcher de prendre le bonus offensif. Et nous, on a défendu pour ne pas en prendre un au lieu d'aller le chercher.


Ensuite, dès que les Montpellierains ont marqué, ils ont tapé une pénalité alors que le match était perdu et ont tout fait pour gagner du temps. Je trouve que c'est une attitude négative et ce n'est pas bon pour le rugby.


En France, on ne pense qu'à gagner, qu'à marquer quatre points et c'est tout ce qui compte. Avec la pression, le jeu se ferme encore plus. C'est pour ça qu'il faut changer quelque chose. Ne serait-ce que parce que les joueurs prendraient encore plus de plaisir.


Conclusion

Ceci dit, je ne suis pas du genre à vouloir tout changer non plus. Certaines règles doivent être conservées. Celle du plaqueur-plaqué est bonne par exemple, même si ça dépend toujours de l'interprétation de l'arbitre. Le point de bonus défensif est une excellente initiative également, puisque les équipes cherchent à jouer pour le gagner.


Vous l'aurez compris, ma première préoccupation est d'assurer le plus de spectacle possible. Pour le public, mais pour les joueurs et le staff aussi. Qui a envie de se déplacer dans un stade de rugby pour y voir des matchs avec que des coups de pied? Pour fédérer un public plus nombreux, le rugby a besoin de soigner son image. Et le spectacle sur le terrain en est le premier levier.

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 04/02/2011 par W92
AIE . On est tous deriere toi johnatan, comme le dit reg'....
Le 03/02/2011 par reg'
Venant d'apprendre le drame qui vient de frapper Jonathan, qu'il sache que nous sommes de tout coeur avec lui. Courage, Jonathan...On pense à toi
Le 03/02/2011 par Serval
De toute façon que Bobo ne soit pas notre meilleur défenseur ça date pas d'hier qu'on le sait..D'accord avec toi W92, j'avais posé la même question avant Toulon je crois...Espérons qu'on est entrain de négocier en sous marin et qu'on aura de belles surprises...C'est vraiment dommage d'avoir loupé Vosloo, il va faire mal l'an prochain.
Le 02/02/2011 par reg'
T'as raison W92,. C'est pas très interessant. Du jus de crâne avec zéro info, je me demande même si Manix lit les trucs qu'on lui fait dire. Quant à l'appréciation de la prestation lue plus bas de Bobo, j'en reste sans voix. Il est impliiqué dans deux essais. Et pas du bon côté; j ai psa du voir le même match l'autre jour contre Clermont.
Le 02/02/2011 par Wisniewski92
Jaimerais savoir si quelqun sait ou en est le racing ac le mercato??? Clermont, c'est du tres tres lourd!!!! Henson est tout pres de s'engager avec toulon... Et le racing????
Le 02/02/2011 par Najael
Gydm, Tu ne peux ainsi brimer la carrière d'autrui à la seule prise en compte de tes considérations personnelles, je m'explique : Tu préconises à Simon de postuler à l'IRB après les titres du RM92, c'est irrecevable et irréaliste ! Le RM92 sera Champion de France en 2028 selon le grand Médium Jevoitou, et champion d'Europe en 2067 d'après Pierre Irinès, inventeur du jeu de Soule... Non, je pense que dès juillet prochain, il peut parfaitement prétendre, dès lors que le ST, le RCT, l'ASM, le BO, le SF ou le CO auront gagné le Bouclier !
Le 01/02/2011 par auteur
J'aime cet esprit joueur et les propositions de Simon vont dans ce sens. C'est plus simple et plus juste. Mais en parlant de règles, est-ce qu'il y en a une qui interdit aux arrières du racing d'attaquer en profondeur et une autre qui interdit aux troisièmes lignes de ne pas se consommer dans les regroupements pour apporter un soutien axial au 3/4 ? Je reste frustré par le jeu assez monotone/monocorde des arrières. C'est dommage car le Racing doit incarner le fair play et le fair game. Et il y a des talents à libérer dans le jeu (merci bobo pour ces belles envolées qui deviennent malheureusement trop rares).
Le 01/02/2011 par LIEVREMONT DEMISSION
FELICITATION AU TRADUCTEUR DE SIMON!!!!!!!!!!!! Le mec est incomprehesible... Mais plutot d'accord dans l'ensemble
Le 01/02/2011 par gydm
Tout a fait d'accord avec toi Simon, d'ailleurs je t'encourage à postuler à l' IRB...:) Mais après que le racing ait été champion de France et d'Europe...( ca te laisse un peu de temps !)
Le 31/01/2011 par Serval
Entièrement d'accord avec toi concernant le spectacle Simon. Un peu moins sur les transformations. Ah! Si tes joueurs te lisaient!

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

dimanche 28 décembre 15H05

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois