actuImage.php

UBB vs RM92 - Ils ont tout essayé

UBB vs RM92 - Ils ont tout essayé

Publié le 22/02/2014

Privés de nombreux cadres, mais jetant toutes leurs forces dans la bataille, les Ciel et Blanc s’inclinent (25-9) sur la pelouse de Bègles. Mais si, ayant maîtrisé leur sujet, les locaux font un grand pas vers le maintien, le suspense reste total pour les Franciliens avant la réception de Castres samedi prochain. (Credit photo : Emilie Manchon)

 

 

Fabrice Estabenez a parfaitement résumé ce match au coup de sifflet final.  « Bordeaux était plus fort que nous, lâchait le trois-quarts centre international des Ciel et Blanc. On savait qu’ils allaient mettre de la vitesse, et c’est ce qu’ils ont fait. »  Effectivement, malgré une pelouse très grasse ce soir au Stade André-Moga, les joueurs de l’Union Bordeaux-Bègles ont confirmé leur statut d’équipe joueuse. Dans des conditions difficiles les Bordelais ont refusé de fermer le jeu, mettant sans arrêt les Franciliens en difficulté par leur précision et leur vitesse, et proposant une défense hermétique chaque fois que les Ciel et Blanc venaient près de leur ligne.

 

Aussi les hommes de Laurent Labit et Laurent Travers repartent de Bordeaux sans avoir marqué d’essai et sans le point de bonus défensif qui même en fin de partie semblait largement à leur portée. Privés pour l’occasion d’une grosse dizaine d’internationaux, même si Maxime Machenaud, de retour de Cardiff, et Marc Andreu ont fait l’effort de venir soutenir leurs coéquipiers, le manque d’automatismes des Racingmen leur a une fois de plus coûté cher.

 

Pourtant les Franciliens avaient plutôt bien débuté la rencontre, bénéficiant du vent dans le dos, s’installant d’emblée dans le camp adverse et poussant l’adversaire à la faute. Benjamin Dambielle ouvrait le score avec un premier but à la 6e, mais le buteur bordelais Pierre Bernard (auteur de 20 points) répliquait avec deux buts, pour reprendre l’avantage 6-3.

 

Peu après, grâce à un jeu au pied d’une précision diabolique dans le dos de la défense, Bernard mettait son arrière Domvo sur orbite pour un essai au pied des poteaux. Avec la transformation, après 22 minutes de jeu le break était fait et les Ciel et Blanc étaient menés 13-3. « On manque d’efficacité, tandis que l’UBB met beaucoup de vitesse, et domine dans les impacts, » analysait Laurent Travers sur la touche. 

 

Avec Jone Qovu très sollicité au centre du terrain, et quelques éclairs de Juan Imhoff jouant le rôle de libero dans la défense, les visiteurs semblaient sur le point de rattraper le retard. Mais les fautes répétées au sol, puis le carton jaune de Qovu pour un plaquage dangereux à la 36e ont largement compliqué la tâche. 

 

Menés 19-6 à la pause, dès la reprise les Ciel et Blanc commençaient à prendre l’ascendant physique sur leurs adversaires. Un carton jaune pour le Bordelais Madaule (50e) sanctionné par un but de Dambielle (19-9) sonnait comme le tournant du match. Mais malgré leur supériorité numérique les Franciliens n’arrivaient pas à mettre suffisamment de vitesse dans leur jeu pour déborder la défense.

 

Bernard, lui, rajoutait deux buts autour de l’heure de jeu (25-9), mais même avec l’arrivée de sang frais en fin de match, les Ciel et Blanc ne parvenaient pas à réduire l’écart. Ils ont tout essayé et après une longue séquence dans les 22 bordelais à la 77e, Masi Matadigo plongeait dans l’en-but. Mais, comme un symbole de l’échec, l’arbitre refusait l’essai après visionnage des ralentis. « On a eu beaucoup de mal, » concédait Estebanez à la sortie du terrain. Mais on n’est pas morts et on va préparer comme il faut la réception de Castres qui sera capitale. » 


 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 24/02/2014 par Olive
Quelle que soit notre impression générale sur le Racing depuis le départ de Berbizier(regret, même si on avait parfois un peu d'agacement),ça ne donnera pas à l'équipe actuelle la folie qu'on en attendait:elle est surtout courageuse mais avec trop d'individus qui ne se trouvent pas,jouent sans soutien,n'assurent rien par fébrilité,manquent d'imagination et n'ont personne sur le pitch pour imposer une stratégie.Ce sont pourtant de bons gars,de bons(ou même très bons joueurs)et on a mal pour eux,avec cette triste sensation qu'ils doivent avoir d'être bloqués et de ne pouvoir nous offrir ce qu'on attend d'eux.
Le 24/02/2014 par bastien
tu as bien raison ceusette, "yapluka" attendre la fin de saison.... Mais quel gâchis!! les bras m'en tombent!
Le 24/02/2014 par ceusette
Dambielle a déjà joué en top 14 (et même champion de France avec Biarritz ), et je le trouvais plutôt bien à La Rochelle (en pro D2, c'est vrai). Ici, on ne lui a laissé guère de temps de jeu, donc c'est difficile à évaluer son niveau... Ce qui m'inquiète, c'est que des joueurs comme lui ont tendance à régresser en jouant au Racing... et n'ont d'autre choix que de partir... Le cas de Germain est quand même symptomatique... @ bastien, je suis d'accord, l'éviction de Mannix n'a servi à rien, et quand on voit ce qu'il fait au Munster... Même chose pour Quesada au SF... C'est franchement troublant... en tout cas moi, je ne sais plus quoi penser... Je ne demande qu'à être rassurer pour cette fin de saison!... Allez Racing quand même!
Le 23/02/2014 par olive
Tu as raison grandvoyageur:ils essaient tout...sauf ce qui leur permettrait de nous séduire.Mais,au fond,ne se trompe-t-on pas sur le niveau des joueurs:un Dambielle,par exemple,est sans doute sympathique et plein de bonne volonté,mais c'est un joueur de Pro D2...Notre Wizniewski,sans problème de santé,serait en EDF:il risque bien d'ailleurs de s'y retrouver...en nous quittant!C'est quand même dommage, pour lui peut-être,mais surtout pour nous!Finalement le Racing mérite bien actuellement sa 8ème place.Bien sûr 4 ou 5 points,ça se rattrape...Mais il faudra passer 3 ou 4 équipes,et là ça n'est plus de l'arithmétique:la qualif,ce sera pour les meilleurs,pas pour une" équipe "sans classe ni cohésion,avec trop de joueurs médiocres ou sans âme.
Le 23/02/2014 par bastien
On a viré mannix pour moins que ça ,non? Et berbiz,qu'est ce qu'il doit bien rire.................
Le 23/02/2014 par parigot
Quel beau gâchis cette saison!! Voila ce qui arrive quand on change de coach tous les ans et qu'on nrenouvelle une équipe à 80% avec des pseudos stars qui ne sont là que pour prendre du fric!!! lorenzetti,reveille-toi! Tu t'es complètement fourvoyé cette saison!! ECHEC TOTAL! tU SAIS QUE TON ARENA SERA VIDE AVEC UN FOND DE JEU PAREIL ET 2 BRANQUIGNOLS EN GUISE D'ENTRAINEURS!
Le 23/02/2014 par Superboulit
Je ne sais quoi dire !!!! Dire que Bordeaux a bien joué et bien non c'est le racing qui leur offre la victoire et cela et bien dommage on était sur place et c'était flagrant on n'est pas au niveau trop d'erreurs et de plus l'arbitrage pro bordelais il me semble je ne sais si à la télé c'était visible? Mais ceci dit on y est pas et j'ai bien peur que contre le CO on morde la poussière alors en tant que supporter je vais aller à colombes samedi et encore et encore les pousser mais cela devient compliquer de croire en cette équipe .ha oui j'oubliais mais quand quelques supporters font 1100 kms dans la journée pour venir supporter le racing cela pourrait être sympa de venir nous saluer en guise de remerciements !!!!!!!!! Pensez y la prochaine fois
Le 23/02/2014 par franckynho
Oui, ils ont tout essayé et malgré cela une belle défaite du racing !!!! C'était un match triste à en mourir. Et pourtant tout y était : essai à la con, fautes nombreuses ey un carton jaune, les adversaires qui ont joués 3 fois en infériorité numérique sans que le Racing ne puisse franchir et le bouffage de feuille de Qoovu avec un 4 contre un qui y va tout seul !!!! Honte sur le niveau de jeu proposé !!! Indigne de cette équipe et de ses supporteurs. Vivement la fin de saison et pourvu que l'on ne finisse pas relégable. Bravo à l'UBB
Le 23/02/2014 par podium213
Deux essais refusés contre Bayonne, un hier contre Bordeaux! Combien d'essais nous sommes nous fait refuser depuis celui de Magnaval le premier jour???Combien de points de bonus nous échappent ils de ce fait?
Le 23/02/2014 par grandvoyageur
Tout essayé !!! Pourquoi pas essayer un peu de vitesse, d'adresse, de stabilité en mêlée, de jeu en mouvement, de replacement après 2 temps de jeu, d'envie, de confiance, de prise de risque quand il y a un avantage signalé par l'arbitre, etc. Il y a encore de la marge pour progresser et passer de temps en temps la ligne d'essai. On a envie d'y croire. Mais c'est tellement criant que cette équipe ne prend pas de plaisir que l'on a mal pour vous. Alors lâchez vous. Il n'y a plus rien à perdre. Et puis gardons des lignes arrières avec de l'initiative Imhoff, Fall, Estebanez, etc

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 01 novembre 18H30

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois