USAP vs RM 92 - Souvenez-vous... Il y a 9 mois et 19 jours

USAP vs RM 92 - Souvenez-vous... Il y a 9 mois et 19 jours

Publié le 26/10/2012

Souvenez-vous il y a 9 mois et 19 jours quand s'est joué le dernier USAP vs Racing Metro 92. Les Ciel et Blanc étaient allés cueillir les deux points du match nul au stade Aimé Giral de Perpignan après avoir encaissé un essai d'entrée de jeu. (Crédit : Julien Poupart / Attitude Rugby)

 

 

Dans une ambiance hostile où le vent s’est volontiers convié au spectacle, le Racing Metro 92 a « remporté » un match nul sur le pelouse du stade Aimé Giral sur le score de 14 à 14. « Remporté » car à l’issue de 80 minutes âpres, ce match nul sonne comme une victoire pour les Ciel et Blanc.

 

Comme à Montpellier, le Racing se déplaçait chez un adversaire gonflé à bloc et piqué dans son orgeuil après un dernier résultat en championnat décevant. Mais contrairement au dernier match de 2011, les Ciel et Blanc ont redoublé de vigilance, dominant parfois son adversaire, s’appuyant sur une conquête et une défense impériales.

 

Cueillis à froid par une ligne de trois-quarts catalane tranchante d’entrée de match, les Racingmen devaient concéder un essai après seulement 53 secondes de jeu (1’, 5-0). A ce moment-là, l’après-midi s’annonçait compliquée mais c’était sans compter sur le conquête et la défense des Franciliens. Les nombreux turn over en témoignaient mais ne permettaient aux Alto-Séquannais de se dégager et, mieux, de concrétiser ces ballons de relance.

 

Dans une première mi-temps poussive, aux offensives ponctuées de nombreuses fautes, les bottes de Jonathan Wisniewski et James Hook réglaient alors le score. Ce n’est que dans les cinq dernières minutes que la ligne d’en-but francilienne commençait à sérieusement se rapprocher des lancements de jeu catalans. Pendant ces cinq minutes, le Racing a été héroïque en défense, ne pliant à aucun moment sous les assauts catalans. De nombreuses fois au cours du début de saison, les Ciel et Blanc auraient flanché. Mais il n’en fut ainsi et tout le travail fourni laissait augurer une deuxième mi-temps prometteuse.

 

Le début de second acte laissait, comme au premier, la part du jeu aux Catalans. Une fois de plus, la défense du Racing de distinguait, poussant l’ouvreur gallois James Hook à se débarrasser de ballon au pied par manque de solutions. C’est pourtant une pénalité consécutive à une faute au sol francilienne à cinq mètres qui offrait aux Catalans trois point qui portaient le score à 11 à 6 après 51 minutes de jeu.

 

Mais comme en première mi-temps, le Racing ne rompait pas et reprenait l’initiative du contre et donc du jeu. La pénalité de Wisniewski venait concrétiser cette période de renouveau pour recoller au score (58’, 11-9). Mieux, Juan Imhoff, très en jambe relançait tous les ballons redonnés aux pied par les Catalans. Par deux fois, il échouait dans les 22 adverse. La troisième fût la bonne. Essai en bout de ligne. 11-14.

 

Le tournant de ce match indécis aurait pu avoir lieu à la 70e minutes. Sur une belle offensive, les Perpignanais échouaient une fois de plus face à la grosse défense Francilienne. La mêlée du Racing était alors pénalisée et offrait le tir au but du nul à Hook. Ce même Hook ratait le drop de la victoire à cinq minutes de la fin de la rencontre.

 

La fin de la rencontre fût à l’image de le fin du premier acte. Le Racing n’a jamais abdiqué et s’est offert un match nul qui vaut certainement plus dans l’esprit du groupe.

 

Après 15 journées et la victoire avec le bonus du Stade Français face à Castres, Les Ciel et Blanc trônent à la 6e place du Top 14 Orange. A 11 journées de la fin de la phase régulière et avant la réception de Toulouse au Stade de France après la trêve européenne, les Franciliens devront réussir une deuxième partie de championnat exceptionnelle s’ils souhaitent être de la partie quand sonnera le début de la phase finale. Nul doute qu’avec l’envie aperçue à Aimé Giral, cet objectif apparaît de moins en moins utopique.

 

 

 

FEUILLE DE MATCH

 

 
USAP v Racing Metro 92



Au Stade Aimé Giral
Temps: beau et froid, vent.
Pelouse : sèche.
Arbitrage : M. Rebollal Jean Luc.
Spectateurs : 12511

 


Evolution du score : 5-0  8-0 8-3 8-6 11-6 (8 à 6 mi-temps) 11-9  11-14 14-14(Score final).


Pour l’USAP : Essai de F.SID (1’) ;  Transformation de (’) ; Pénalités de J.HOOK (4’ 50’ 70’) ;  Drop de (’)
 

 

USAP :

1. Jerome Schuster >70’ ,  2.Guilhem Guirado >60’,  3.Nicolas Mas - 4.Olivier Olibeau >69’ ,  
5. Robins Tchale watchou - 6.Bertrand Guiry, 7.Ovidiu Tonita >60’,  8.Damien Chouly - 9. Kevin Boulogne >60’,  10.James Hook - 11.Rudolf Coetzee, 12.Maxime Mermoz, 13.David Marty, 14.Farid Sid >66’,  15.Joffrey Michel

 

16. Charles Geli >60’, 17.Kisi Pulu >70’, 18.Romain Taofifenua >69’,  19.Gregory Le Corvec >60’ , 20. Jean pierre Perez >53’, 21.Florian Cazenave >60’, 22.Gavin Hume >66’ , 23.Benoit Bourrust

 

8’ Sortie de Farid Sid pour saignement. Entrée de Gavin Hume. 14’ Retour de Farid Sid

 

 

 

Pour le Racing Metro 92 : Essai de Juan Imhoff (62‘) ; Transformation de (‘) ; Drop de (‘) ;

Pénalités de J. Wisniewski (7’ , 20’, 57’ )

 

 

Racing Metro 92 :


1.Julien Brugnaut >34’, 2.Benjamin Noirot, 3.Mikaele Tuugahala >70’ - 4.Lionel Nallet,  5.Francois Van der merwe >55’ - 6.Remi Vaquin, 7.Antoine Battut, 8.Jacques Cronje - 9.Mathieu Loree, 10.Jonathan Wisniewski - 11.Julien Saubade >57’,  12.Fabrice Estebanez, 13.Henry Chavancy, 14.Sereli Bobo, 15.Juan Imhoff

 

16.Gregory Arganese, 17.Andrea Lo cicero >34’ , 18.Karim Ghezal >55’ >60’, 19.John Leo o >60’, 20.Sebastien Descons, 21.Josh Matavesi, 22.Francois Steyn >57’, 23.Juan pablo Orlandi >70’

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 04 octobre 18H30

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois