actuImage.php

USOR vs RM 92 - Ils n'ont pas trouvé la clé

USOR vs RM 92 - Ils n'ont pas trouvé la clé

Publié le 04/01/2014

Malgré une fin de match haletante, dans des conditions très difficiles les Ciel et Blanc n’ont jamais réussi à faire sauter le verrou d’Oyonnax. Ils s’inclinent sur le score de 6-0.  

 

Jusqu’à la dernière seconde on y a cru. Mais malgré les huit minutes de temps supplémentaire passées tout près de la ligne adverse, les Ciel et Blanc ne sont pas parvenus à marquer l’essai qui leur tendait les bras. Et comme bien d’autres équipes à Oyonnax cette saison, ils se sont inclinés sur la pelouse de Charles-Mathon.

 

Une pelouse, il faut le dire, extrêmement grasse, et des conditions atmosphériques difficiles, où toute tentative de jeu à la main était condamnée d’avance.  D’ailleurs, la pluie étant tombée sans discontinuer depuis la veille, à quelques heures du coup d’envoi on se demandait même si le match allait pouvoir dérouler comme prévu. Six employés municipaux, armés de grosses raclettes avaient pourtant réussi à éponger une énorme flaque d’eau sur la ligne médiane, et à une heure du coup d’envoi l’arbitre M. Garcès a pu donner le feu vert.

 

Bref, une rencontre qui exigeait des crampons longs et des idées courtes. Et comme on pouvait s’y attendre, un duel qui s’est résumé à un gros combat d’avants. 

 

Il a fallu attendre 25 minutes pour voir les locaux ouvrir la marque. Après une grosse poussée en mêlée, les locaux bénéficient d’une pénalité et, d’une trentaine de mètres face aux poteaux, Régis Lespinas réussit le but. 

 

Face au vent, les Franciliens reviennent vite dans le camp adverse, mais ne parviennent pas à concrétiser leurs premiers temps forts. A deux minutes de la pause, Jonathan Sexton a l’occasion d’égaliser mais, gêné par le vent tourbillonnant de Charles-Mathon, son tir passe à côté et à la pause Oyonnax mène 3-0.

 

En deuxième période, avec le vent dans le dos, les Franciliens parviennent à occuper le camp adverse, mais ils ne trouvent toujours pas la clé pour franchir la défense d’Oyonnax. Deux tentatives de but de Benjamin Lapeyre (60e) et de Sexton (61e) passent à côté, mais même lorsque Lespinas passe un deuxième but à la 73e, la victoire est toujours largement à la portée des Ciel et Blanc.

 

C’est donc dans une fin de match hallucinante, avec plus de dix minutes passées près de la linge adverse que les Franciliens vont tout jeter dans le combat. Pénalités, mêlées, séquence de « pick and go ». Mais face à la défense héroïque des locaux, rien n’y fait.  Et les hommes de Travers et Labit doivent se contenter d’un point de bonus défensif. « Le match s’est joué dans le jeu au près et dans l’ensemble, on a répondu présents, » déclara Luc Ducalcon à la fin du match. « Au moins, on va pouvoir bâtir dessus pour la suite. »

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 06/01/2014 par Rame2
Pourquoi tant de haine lorsque l'on supporter. On peut être en colère et on se doit de l'être lorsque l'équipe ne joue pas bien d'autant plus qu'elle possède des joueurs de grand niveau. Alors quoi penser ? équipe en rodage, soyons patients ? chamboulements dans l'équipe mal perçus par les joueurs ? mauvais choix des entraineurs ? les joueurs n'aiment pas jouer sous la pluie ?......etc. Quelles que soient les raisons les supporters doivent être avec leur équipe pour la pousser vers la victoire. ALLEZ RACING METRO.
Le 06/01/2014 par Half Mast Flag C&B92
Soit, l'USO n'est pas une équipe facile sur son terrain. Mais ce qu'on accepte mal, c'est l'absence de jeu : combien de temps on a passé des les 22 de l’adversaire ? Trop peu ! Il y a des défaites à 6-0 et d'autre à 6-0 aussi... mais pas avec ZERO occasion !
Le 06/01/2014 par ceusette
Il est vrai que c'est un peu toujours le même disque... Il faudrait trouver autre chose... Bon, comme excuse, on dira que ce sont les conditions climatiques et que de toute façon, l'USO vend toujours sa peau très cher, surtout à domicile... Il ne faudrait donc pas prendre ces "petites" équipes de haut et les "respecter" à chaque fois. Car d'un autre côté, il s'agissait d'une des rares occasions de grappiller quelque chose à l'extérieur et de rattraper le wagon. Dans tous les cas, il y a du boulot pour le Racing! Je suis d'accord, avec la 13e attaque du tope 14, ça va être difficile...
Le 05/01/2014 par Superboulit
Coucou franckynho le match je l'ai vu comme toi bien sûre qu'on est pas dans les meilleurs conditions pour permettre de dire que l'on sera dans les six mais mon âme de supporter veut y croire autrement je ne vais plus au stade
Le 05/01/2014 par tifanfan
Ce la ne fait pas un match qu ils ne trouvent pas la clé, c'est depuis le debut de saison à part peu etre contre toulon
Le 05/01/2014 par MacHeuslass
Terrains pourris, arbitrages maisons ou incompétents, matchs insipides...vive le top 14! Je pense qu'il serait grand temps que les instances nationales limitent un nombre de clubs pouvant prétendre jouer dans une poule d'élite et arrêtent le système de montées et descentes en pro D2 et top 14. Car, ce week-end, on a eu que des parodies de matchs. allez racing tout de même, rien n'est perdu les gars!
Le 05/01/2014 par franckynho
@ Superboulit : Je t"invite si tu le peux à visionner le match. Il n'est pas question de remettre en cause notre soutien au club, mais juste de pointer les erreurs qui font que l'on ne sera certainement pas dans les 6 en fin de saison.... à mon grand désespoir
Le 05/01/2014 par bastien
faut changer de serrurier!!
Le 05/01/2014 par Superboulit
Bonjour à tous svp arrêtez de critiquer toutes les grosses cylindrées se sont cassées le nez à charles maton pourquoi nous ferions exception? Alors il faut y croire on est à 3 points des playoffs allez le RM92 ça va le faire et après sait on jamais ?
Le 05/01/2014 par colombus
Scandalisé par le départ de l'entraineur à 5 minutes de la fin, juste après un coaching trop tardif. A-t-ll les nerfs trop fragiles ? Ou n'a-til pas voulu cautionner des changements qu'on lui aurait imposé par téléphone ?

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

dimanche 26 octobre 18H15

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois