ESP - RM92 vs BO - Le Racing triomphant

ESP - RM92 vs BO - Le Racing triomphant

Publié le 05/05/2014

En s'imposant largement (33-12) devant Biarritz dimanche, les Espoirs du Racing Metro 92 sont qualifiés pour la finale du Championnat de France. Décryptage de cette belle victoire. (crédit photo : Emilie Manchon)

 

 

 

« La culture Racing »

 

Le match commence, les Franciliens ont le vent avec eux mais Biarritz rétorque sévèrement. Les Ciel et Blanc, ayant constaté que les Biarrots ont un premier rideau offensif très agressif, décident d'adapter leur jeu à l’adversaire. Même si ce n’est pas l’identité du jeu Ciel et Blanc, la stratégie mise en place est de jouer au pied dans le dos de l'adversaire et se concentrer sur les récupérations de balles.

« La culture du Racing c’est tenir le ballon, balayer le terrain en largeur, étirer les défenses pour ensuite faire venir des joueurs lancés afin de couper la ligne défensive adverse, » explique Adrien Buononato, entraîneur des avants.

Néanmoins, deux ballons perdus par les Racingmen donnent lieu à deux essais biarrots. Du coup, après vingt minutes de jeu compliquées, les hommes de Xavier Chaveau changent de tactique, afin de recentrer le jeu sur les fondamentaux.

Les Franciliens parviennent à marquer à la toute dernière minute de la première mi-temps et reprennent l'avantage (13 -12) à la pause.

La première mi-temps a été marquée par une tentative de stratégie manquée, mais peu importe. Les joueurs Ciel et Blanc, bénéficiant du renfort de Masi Matadigo, Jonathan Wisniewski et Walter Desmaisons, n’ont jamais paniqué et ont su retrouver les bases de leur rugby pour revenir dans le match.

 

 

 

« Plus la partie avançait, plus ça devenait difficile à soutenir pour Biarritz »

 

Dès le retour des vestiaires, les Ciel et Blanc marquent un nouvel essai, creusant définitivement l’écart. « Plus la partie avançait, plus ça devenait difficile pour Biarritz, souligne Adrien Buononato. Au fur et à mesure, les Biarrots restaient au sol, ils avaient de plus en plus de mal à se relever. Ils semblaient découragés, et agacés par notre détermination. »

Dominant la conquête, meilleur dans l’occupation du terrain, en deuxième période le Racing reprend l’ascendant, imposant son jeu face à un BO totalement dépassé.

 

Les Racingmen rencontreront La Rochelle pour une finale au sommet ce dilmanche. En jeu, le titre que les Ciel et Blanc convoitent tant.  Adrien Buononato ajoute : « L’an dernier on a été jusqu’en finale, donc cette année il nous faut un titre ! »

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 06/05/2014 par Picton
A mi-chemin entre la Rochelle et Paris, donc vers Tours ou Châtellerault.
Le 05/05/2014 par Tifred8
Qui peut dire ou se jouera le match svp. Je serais content de voir Wisniewski une dernière fois sous le maillot ciel et blanc et heureux de soutenir les jeunots pour la conquete de ce titre.

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 27 septembre 18H30

VS
Infos Billetterie
 
 
 
Playlist du mois