actuImage.php

FEM - Massy vs RM 92 - « Je dois être morte de faim »

FEM - Massy vs RM 92 - « Je dois être morte de faim »

Publié le 17/11/2013

 

À la veille d’une rencontre importante face au Rugby Club Massy Essonne (RCME), ce dimanche au stade Jules Ladoumègue (15h) en levé de rideau, et au lendemain d’une trêve d’une dizaines de jours, Cosima Lienhart (3eme ligne du RNR) répond à nos questions sans langue de bois. Après un début de saison mitigé et une victoire qui fait du bien, face à Roubaix le 27 octobre dernier, « Coco » (qui a laissé son brassard de capitaine en janvier dernier pour des raisons professionnelles) revient sur ce fameux début de saison, le groupe, les objectifs, la suite d’un championnat qui s’annonce palpitant…

 

 

Avant de parler du match de Massy, vous avez profité d’une courte trêve ces dix derniers jours, c’est l’occasion de faire un bilan de ce début de saison. Quel est votre sentiment à ce sujet ?

 

Personnellement, je ne comprends pas ce qui manque à notre groupe ! Le groupe travail bien, l’envie et l’agressivité sont là. Quand on veut on est capable de produire de belles choses. C’est peut-être un manque de régularité, et de la présence d’un ou deux cadres…

Je veux dire que le groupe n'a pas changé depuis l'an dernier. Nous avons certes perdu 2 très bons éléments, mais nous avons gagné au change... J'espère que notre première victoire n'est que l'ouverture d'une longue série.

 

 

Ces joueuses de Massy, qu’ont-elles de plus ?

 

On sait qu'elles sont physiquement plus costauds : plus de gabarits, plus de poids en mêlée. Je crois me souvenir que la 9 (demi de mêlée) n'est pas mauvaise et que c'est une ¾ centre qui saute en touche.

En théorie, on sait ce qu'on a à faire. Il faut rester concentrées pour appliquer notre jeu, ça ne va pas être chose facile car on joue en levé de rideau des garçons donc il y aura surement plus de monde dans les gradins. Nous n'avons pas l'habitude !

 

 

Dimanche c’est un gros match qui vous attends, les filles du RCME sont en tête du championnat, ont battu Bobigny et semblent très en jambes. Comment avez-vous préparé ce gros rendez-vous ?

 

Je ne suis pas forcément le bon exemple. Pour des raisons professionnelles je ne me suis pas entraînée mercredi, ce qui est très rare!

De ce que je sais, les filles ont bossé techniquement, cela de façon intensive.

Nous étions au repos pendant les vacances de la Toussaint (selon nos informations des footings étaient tout de même obligatoires) et nous avons repris par une grosse séance de physique (le 8 novembre dernier).

Mentalement on sait que ça va être un match très dur physiquement et qu'il va falloir contourner leurs points forts, j'espère qu'il ne pleuvra pas ! Car la technique et la pluie ne font pas bon ménage. Je me répète plusieurs fois par jour que dimanche je dois être morte de faim.

 

 

En plus du travail collectif, le coach Fred Perrier vous a-t-il fait un discours ?

 

Non, mais je pense que le discours viendra. On s'y attend un peu. Le mot d’ordre sera certainement : "Massy c'est du lourd, il va falloir aller au charbon. Baisser le casque et ne rien lâcher, ça va se jouer au mental car physiquement on sait qu’on est plus athlétiques".

 

 

Comment voyez vous le reste de la saison ?

 

Je sens cette saison comme un "pas le droit a l'erreur" vu comment elle a commencé. Je pense qu'on est dans un cycle d'apprentissage et qu'on ira chercher un résultat plutôt l'an prochain. C'est difficile de bâtir un groupe alors que de bons éléments s'en vont tous les ans. Il faut sans cesse réapprendre aux nouvelles, se réadapter. Je suis très contente des nouvelles recrues. Elles partent de zéro, ont une marge de progression énorme et fournissent de très gros efforts. Elles ont su gagner leur place, même si l'effectif est réduit, elles ont saisi l'enjeu. Mais j’avoue que j’ai les crocs quand je vois qu’on perd de peu, c’est beaucoup plus frustrant que de perdre de 20 points ! C’est ce qui me fait penser qu’on n’est pas loin du niveau qu’on devrait avoir.

 

 

Justement… Le groupe va bien ? 

 

Non, le groupe est saint, dans la vie de tous les jours comme sur le terrain.

 

 

L’objectif de la saison a-t-il changé ?

 

L'objectif est de ne pas finir dernières. Gagner nos prochains matches et prendre du plaisir.

Notez cet article

 
 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

dimanche 26 octobre 18H15

VS
Infos Billetterie
 
 
 
Playlist du mois