EDR Plessis - U15 - Invaincus !

EDR Plessis - U15 - Invaincus !

Publié le 12/12/2013

Le week-end passé, les deux équipes minimes de l'école de rugby du Plessis se sont rendus à un plateau de brassage CIFR. L'équipe 2 a affronté Courbevoie ainsi que le SCUF quand l'équipe 1 jouait Versailles ainsi que le Stade Français.

 

EQUIPE II.

SCUF-Racing Plessis : 5-15 (0-10/5-5)
L'équipe du Racing démarre cette rencontre très soudé. Le pack d'avant est très conquérants et récupère la plupart des ballons. Les Ciel et Blanc sont rapidement dans le camp adverse. Aujourd'hui on fixe, on pousse et on gratte dans les regroupements. Bravo messieurs ! Avec application, les avants récupèrent le premier ballon qui mènera à l'essai (0-5). C'est la première fois que les joueurs ont la possibilité de transformer les pénalités, malheuresement cette première tentative restera vaine. Sur la remise en jeu, les trois-quarts adverses mettent la main sur le cuir et ramènent le danger dans le camp francilien. Mais les Ciel et Blanc se défendent. La fatigue se fait sentir et les coachs démarrent les changements, pas moins de sept racingmen quittent le terrain. Les Racingmen profitent de quelques hésitations adverses pour relancer à la main de la ligne des 22, après une longue phase de jeu c'est l'essai ! (0-10)

Au retour de la mi-temps, les Ciel et Blanc commetent une succession de hors-jeu qui met les noirs et blancs du SCUF dans une position très avantageuse et bénéficient d'une mêlée sur les 22m du Racing. Mais les Ciel et Blanc récupèrent le cuir et se dégagent au pied ce qui les relancent dans le match. Quelques temps de jeu plus tard les Racingmen aplatissent, troisième essai 0-15. Mais dès la relance le SCUF profite d'une pénalité pour jouer rapidement et ils avancent. Une mêlée est à suivre, le pack domine et essai. 5-15. Les entraîneurs franciliens envoient les renforts et le score se maintient jusqu'au coup de sifflet final.


 

Racing Plessis-Courbevoie : 31-12 (24-0/ 7-12)

La deuxième rencontre se joue contre Courbevoie, malgré quelques gabarits impréssionants mais dès le début de la rencontre les joueurs semblent dépassés. Les Racingmen gagnent tous les ballons au sol. Courbevoie ne sait pas où se mettre, ils reculent. Les Ciel et Blanc interceptent un ballon et filent entre les perches. Première transformation de la journée réussies ! 7-0. Dès la remise en jeu, les Racingmen ne lèvent pas le pied et c'est le doublé, essai qui sera également transformé. 14-0. Le festival continue, les Racingmen sont supérieurs sur tous les secteurs et signent le troisième essai du match. 19-0. La mi-temps semble interminable pour les Courbevoisiens. Quant à la défense du Racing, elle est vigilante, personne ne passe. Et le quatrième essai francilien arrive. 24-0

 La deuxième periode démarre sur le même rythme que la première. Quelques minutes à peine et les Franciliens prennent le dessus et marquent 31-0. L'équipe de Courbevoie ne baisse pas les bras et interceptent le ballon. Quelques passes plus loin c'est l'essai, qui sera également transformé. 31-7. Les Courbevoisiens commencent à trouver des solutions, après quelqus tentatives arrêtés de justesse par les Racingmen, ils trouveront un espace. Deuxième essai et fin de la partie 31-12




EQUIPE I.

 
Quant à l'équipe I, elle s'est rendu ce week-end à la dernière journée de plateau CIFR. Pour cette dernière de l'année, les Racingmen ont rencontré Versailles ainsi que le Stade Français. Depuis le début de saison, l’équipe I. du Racing Plessis est invaincue. Même si toutes les équipes n'ont pas encore été rencontré c'est une belle performance.

 

Versailles – Racing : 54-5 (5-5 puis 49-0)

Le match ne commence pas de la bonne manière pour les Racingmen qui se prennent un essai après un coup de pied de dégagement. Les arrières sous pression, n'arrive pas à se dégager et perdent le ballon au contact. Mais le Racing parvient tout de même à marquer après une longue course terminée par une chistera. 5-5 et c'est la mi-temps.

Au retour sur le terrain les Ciel et Blanc ont repris des forces. Premier essai pour Elliot, réception de coup de pieds puis ballade dans la défense puis course de 50 mètres pour aller aplatir sous les poteaux ! Ensuite Louis et Malo nous refont le coup de la semaine dernière : un superbe coup de pied au ras du sol de Louis (bien dosé, bon angle), et Malo qui suit toute berzingue pour une récupération acrobatique et  un essai sous les poteaux. Puis c’est au tour de Louis sur un ballon écarté sur la ligne des ¾ de revenir intérieur, prendre le trou et marquer. Puis Robin qui un peu comme Elliot part marquer après une longue course depuis le milieu de terrain. Puis le tour de Lucas H qui, bien placé dans la ligne des 3/4  , profite du décalage et va marquer. Rémi avec ses jambes de feu et ses 3 poumons, qui a suivi un magnifique coup de pied extérieur de Robin. Et enfin Patrick, qui, un peu comme à son habitude, déborde sur la touche et va marquer sous les poteaux …

Bref une 2ème mi-temps avec du beau jeu, face une équipe de Versailles fatiguée par sa mi-temps préalable face au SF. C’est bien et très plaisant à voir.

 

Racing Plessis – SF : 14-5 (0-5 puis 14-0)

Le Stade Français s’est déjà pris une tôle face à Colombes. Ils sont venus pour battre Le Plessis, c’est certain. Tout le match sera très engagé. Le SF a de très bons joueurs devant, gros, costauds et bons techniquement. Le Racing subit en 1ère mi-temps, résiste en défense et n’arrive pas ni à se dégager ni à développer son jeu. Sur une petite erreur de placement en défense (on ne glisse pas assez pour fermer les extérieurs) on se fait surprendre et le SF marque.

En 2ème mi-temps le Racing revient avec beaucoup plus d’énergie, et d’intelligence, c’est évident. Et ça ne va pas tarder à se concrétiser par une très belle course d’Enzo le long de la touche qui va aplatir (transformation de Malo – compte tenu de l’évolution du score, ça compte). Le Racing est passé devant. Les joueurs continuent à se battre et alternent bien le jeu au ras, au pied (longs coups de pieds de dégagement), avec la ligne. C’est bien, et la concrétisation a lieu par un beau travail des ¾ : les centres qui fixent leurs vis-à-vis et Arthur qui finit le boulot à la Usain Bolt … Très belle transformation de Louis depuis la ligne de touche.

Moins d’essais à décrire, mais un très beau match avec de l’engagement et du combat ! c’est bien ! Le racing Le Plessis sera quoi qu’il arrive invaincu en match officiel sur la 1ère moitié de la saison. C’est magnifique.

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 20 septembre 14H45

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois