Reichel - SF vs RM 92 - La présentation du match

Reichel - SF vs RM 92 - La présentation du match

Publié le 30/09/2012

Un gros morceau attend ce week-end les Reichel du Racing Metro 92. Pour clôturer ce premier cycle de trois matchs, les Racingmen se déplacent dimanche à 15h en terres parisiennes pour y affronter le Stade Français. Avant d’être un derby, ce match est surtout un gros test pour le groupe.

 

« On a toutes les armes pour leur casser la gueule et c’est ce qu’il va se passer ». Inutile de le préciser, ce match n’est pas comme les autres pour Florian Leroy, vieux briscard du Racing et talonneur cette année des Reichel. « C’est le derby francilien, il n’est plus question de cerveau, tout s’efface, personne ne l’a sur ce match. Même si on a des copains en face, ça n’existe plus » raconte-t-il. Pour le duo d’entraîneurs, Xavier Pujos et Florent Guichard, « le derby est secondaire » car ils ne veulent pas que « l’affectif prenne le pas sur la lucidité ». Malgré cela, cette notion sera surement abordée dans le discours d’avant-match mais « seulement si c’est bénéfique pour l’équipe » insiste Florent Guichard. La semaine a été tout de même aménagée en vue de ce déplacement.

 

« La semaine Confiance »

 

Et qui dit match particulier dit semaine forcément différente des précédente. « On a décidé avec Xav (Pujos) de faire des semaines à ambiance. Pour Lille, c’était le Danger pour éviter le match piège. Pour le Stade Français, c’était la semaine Confiance car c’est un gros adversaire » explique Florent. Une semaine marquée par plusieurs pépins physiques qui ont obligé le staff à engager seulement vingt joueurs sur la feuille de match. « On est pas dans les meilleurs conditions malgré deux supers entraînements. Cela va être un gros test au niveau du rugby face à un adversaire plus costaud, on va voir si on a les armes rugbystiques pour répondre » ajoute-t-il. Et Florian Leroy acquiesce. « Il y  a eu une grosse accumulation de travail depuis six semaines. C’était important pour nous les Racingmen de bien se reposer pour bien préparer ce match » confie-t-il. Si repos et confiance étaient les maîtres-mots, un autre terme a été répété durant la préparation, « la responsabilisation individuelle ». « Tout ce que l’on met en place ne prend son sens que si chacun se responsabilise. Pour cela, on a listé des choses importantes comme le nombre de fautes ou les attitudes dans les rucks » conclut l’entraîneur des avants. Même un clip appelé « INITIATIVES » a été diffusé au groupe par Xavier Pujos toujours dans cette idée de confiance et pour montrer les beaux mouvements que le groupe était capable de réaliser collectivement.

 

« Je compte tout sortir dimanche »

 

Si c’est le derby pour certain, pour Romain Lopez, ailier originaire de Domont et arrivé cette année au Racing, c’est le premier match de championnat sous le maillot Ciel et Blanc, « une première sélection » comme le souffle Florent Guichard pendant l’interview. « Je n’ai pas pu jouer contre Lille à cause de ma licence, j’ai donc gardé cette frustration et je compte tout sortir dimanche » explique-t-il. Après six semaines avec le groupe, Romain est « super bien intégré » et parle même d’une « bonne complicité » dans l’équipe. Même s’il a déjà joué le club parisien, c’était dans « une plus petite catégorie » et il s’attend à ce que cela fasse « tout drôle » lorsqu’il les aura en face de lui. En tout cas, il donnera tout comme l’ensemble de l’équipe face à ce concurrent direct pour la qualification finale. L’objectif est clair, il faut ramener au moins un point de ce match et pourquoi pas trois de plus.

 

 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 27 septembre 18H30

VS
Infos Billetterie
 
 
 
 
Playlist du mois